LE FIL

Consensus européen

2045, la nouvelle date butoir des autorisations de plantation de vignes nouvelles

Mercredi 24 mars 2021 par Alexandre Abellan

Les institutions européennes s'accordent pour une prolongation de 15 ans de l'outil de gestion communautaire du potentiel viticole.
Les institutions européennes s'accordent pour une prolongation de 15 ans de l'outil de gestion communautaire du potentiel viticole. - crédit photo : Conseil Européen
La négociation vient d’aboutir entre le Conseil des ministres et le Parlement européen, avec l’aval de la Commission, pour prolonger l'outil de gestion du potentiel viticole communautaire. Cet accord doit désormais être validé au sein de la future PAC.

Se penchant sur la future Politique Agricole Commune (PAC), le Conseil des ministres de l'Agriculture de l'Union Européenne de ces 22 et 23 mars a également évoqué la question de l’Organisation Commune du Marché vitivinicole (OCM vin). Et notamment le débat sur la prolongation des autorisations de plantation de vignes nouvelles après 2030.

Le Conseil des ministres et le Parlement européen s’accordent sur une prolongation jusqu’en 2045 du dispositif de régulation des nouvelles plantations de vignes (plafonné à 1 % des surfaces de chaque Etat-Membre). Un juste milieu entre la proposition du Conseil (demandant 2040, notamment après le travail de persuasion de la France) et le vote du parlement (visant 2050).

"Négociation quasi-finalisée"

Face à cet accord des branches législatives du trilogue, la Commission européenne a fait part de son accord indique une source au ministère français de l’Agriculture. Contactée, la Commission précise ne pas commenter des négociations en court. « Pour l’instant le point n’est pas formellement bouclé, mais la négociation est quasi-finalisée » indique le cabinet du ministre français de l’Agriculture, qui souligne que pour la PAC, « tant qu’il n’y a pas d’accord sur tout, il n’y a d’accord sur rien ».

« Nous avons dès aujourd'hui un acquis majeur pour la filière viticole, mais le texte global n'est pas voté » prévient l'eurodéputée Irène Tolleret, la vice-présidente de l'intergroupe Vins du Parlement Européen. L'élue indique que des pays non-producteurs de vin s'opposent à des amendements parlementaires concernant l'évolution de l'OCM générale (notamment sur la liste des filières aidées par les mesures de gestion et la mise en place de pénalisation en cas d'augmentation de la production en période de crise). « Une étape de négociations s'ouvre pour éviter le blocage des ces avancées » souligne Irène Tolleret.

Négociations PAC

Présidant le conseil du 23 mars, la ministre portugaise de l’Agriculture, Maria do Céu Antunes, indique que les négociations de la PAC doivent être bouclées ce premier semestre 2021, avec un objectif annoncé d'accord en mai. Un « super trilogue » est prévu ce 26 mars pour faire avancer les dossiers.

 

 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé