LE FIL

Pas rentable

Groupama résilie l’assurance climat de 250 viticulteurs

Mercredi 23 décembre 2020 par Marion Bazireau

Le viticulteur audois Fabien a partagé sur un groupe Facebook une photo du courrier que Groupama Méditerranée lui
Le viticulteur audois Fabien a partagé sur un groupe Facebook une photo du courrier que Groupama Méditerranée lui - crédit photo : Groupe "Matériel et Viticulture"
Faute d’avoir assuré leur voiture ou leur habitation, des vignerons de l’Aude vont perdre les garanties de leur contrat multirisques contre le gel, la grêle ou la sécheresse à compter du premier janvier 2021.

« Cher sociétaire (…) l’assureur a la possibilité de procéder à la résiliation du contrat à l’échéance annuelle moyennant un préavis de deux mois. Usant de cette faculté nous vous informons que les garanties de votre contrat Multirisques Climatiques cesseront de vous êtres accordées à compter du 31 décembre 2020. En effet, l’assurance récolte est réservée aux exploitants qui ont confié la totalité de leurs risques à Groupama ».

En colère, le viticulteur audois Fabien a partagé sur le groupe Facebook « Matériel et Viticulture » une photo du courrier que Groupama Méditerranée lui a adressé à l’automne. Lors d’un échange téléphonique, l’assureur lui aurait demandé d’assurer sa voiture, son habitation, et sa santé afin de conserver la protection de son vignoble.

"Ce n’est pas la première fois "

Dans le département, 250 autres viticulteurs seraient dans le même cas, d’après le Syndicat des Vignerons de l'Aude. Cet épisode n’est pas le premier.

« Je ne suis plus chez Groupama depuis 2012, assure un autre vigneron souhaitant garder l’anonymat. A l’époque, ils m’avaient déjà demandé d’assurer le tracteur de mon père et d’autre matériel en plus de mes 7 hectares de vigne. J’avais préféré partir. » Fabien va faire pareil. Il a demandé plusieurs devis à l’assurance La Rurale.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
VOS RÉACTIONS
Philippe Le 05 janvier 2021 à 16:03:36
ça ne m'étonne pas du tout de cet assureur sans scrupule. j'ai eu le même genre de problème il y a quelques années. résultat départ vers chez AXA
CognacXO Le 27 décembre 2020 à 10:07:55
Elle s'appelle pas Cerise, la fille de la pub de Groupama?... Ben là, Cerise, elle vous a fait Chou-blanc... Quand il s'agit de payer l'assureur, là, on déroule le tapis rouge...mais dès qu'il s'agit de payer le sinistre, alors là, y'a plus personne.... Comme on dit chez nous, paye paysan, tu seras bien vu... En tout cas, cette affaire,c'est la Cerise sur le gateau.... Groupama...Assurément Inhumain....
Pierre Le 24 décembre 2020 à 19:53:22
Lamentable ! Que Grpupama essaye de faire tout assurer chez eux, je peux comprendre la démarche commerciale (ils peuvent même faire une ristourne pour fidéliser ainsi les bons clients)... Mais de là à virer les clients qui refusent de tout assurer chez eux, c'est juste honteux. Il faudrait creuser cette info : est-ce un abus de position dominante ?
AV Le 23 décembre 2020 à 13:45:57
et ça mérite un article? Franchement? ca m'etonnerais que la viticulture de l'aude soit la seule concernée par ce genre de chose. cela doit exister dans d'autres secteurs d'activité et de toute manière, cela fait partie du jeu pour obtenir les meilleures garanties au meilleur tarif. Plus vous confier à un opérateur, plus sil sera gentil avec vous ! Groupama ne fera sans doute pas exception à cette règle.
MG Le 23 décembre 2020 à 11:01:05
La meilleur assurance récolte reste les vins bloqués. CQFD
Stéphane B Le 23 décembre 2020 à 08:57:23
Groupama ne va pas ce faire des copains
Fabio Le 23 décembre 2020 à 07:16:37
Tout à fait normal, cela devrait être pareil dans toutes les régions de France. Si vous êtes pas contents allez assurer vos vignes là où vous assurez vos autres biens.
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé