LE FIL

Accident d’ULM

Disparition tragique de Frédéric Mabileau, vigneron star de Saint-Nicolas-de-Bourgueil

Mardi 01 septembre 2020 par Alexandre Abellan

Saint-Nicolas-de-Bourgueil, « j’y ai grandi, j’y ai vécu, c’est ma vie » explique Frédéric Mabileau sur le site de son domaine.
Saint-Nicolas-de-Bourgueil, « j’y ai grandi, j’y ai vécu, c’est ma vie » explique Frédéric Mabileau sur le site de son domaine. - crédit photo : Domaine Frédéric Mabileau
Brutalement décédée à la veille des vendanges, la figure ligérienne de la bio est déjà amèrement regrettée par un vignoble affirmant sa solidarité avec sa famille.

Ce 31 août, un accident d’ULM a coûté la vie au vigneron Frédéric Mabileau (53 ans), exploitant avec sa femme Nathalie le domaine familial de 26 hectares de vignes, certifié en bio et biodynamie sur l’appellation sur Saint-Nicolas de Bourgueil. Ayant eu lieu sur l'aérodrome de Saumur, « les raisons de l'accident ne sont pas connues » annonce La Nouvelle République, qui évoque un crash lors de l’atterrissage d’un nouvel autogyre. « C’est un grand choc pour tout Saint-Nicolas-de-Bourgueil, Frédéric Mabileau était un vigneron star » souligne Guillaume Lapaque, le propriétaire de la cave de la Dive Bouteille.

« Il faisait partie des grandes figures de la bio, il était capable de se remettre en question » confirme Sébastien David, le président de Loire Vin Bio. Echangeant souvent avec lui sur les leviers d’innovations techniques, Sébastien David se souvient que « Frédéric était toujours à fond, il n’y avait rien d’impossible pour lui. Il était toujours à l’affût d’une nouvelle technique. Il venait d’apprendre à surgreffer (pour transformer une parcelle de cabernet franc en pineau d’Aunis), il venait de planter une parcelle en espalier et il venait d’investir pour être à la pointe du progrès dans son chai… »

Solidarité vigneronne

Très présent à l’export, Frédéric Mabileau était un « vigneron très dynamique, qui formait un duo d’enfer avec son épouse. Lui au travail de la vigne et elle à la commercialisation » précise Alexandra Jeanneteau, la directrice du syndicat viticole de Saint-Nicolas-de-Bourgueil. Rompu à la solidarité en cas de coup dur, le vignoble se tient prêt à apporter un soutien technique et une aide administrative au domaine de Nathalie Mabileau lors des prochaines vendanges et vinifications.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé