LE FIL

Réduction de ZNT

Préparez vos devis, la prime aux pulvés performants arrive !

Lundi 13 juillet 2020 par Alexandre Abellan

« Cette aide à l'investissement s'inscrit en cohérence avec le nouveau dispositif mis en œuvre au 1er janvier 2020 pour renforcer la protection des riverains lors de l’utilisation des produits phytosanitaires » annonçait le ministère de l’Agriculture lors de la présentation de ce dispositif, en mai.
« Cette aide à l'investissement s'inscrit en cohérence avec le nouveau dispositif mis en œuvre au 1er janvier 2020 pour renforcer la protection des riverains lors de l’utilisation des produits phytosanitaires » annonçait le ministère de l’Agriculture lors de la présentation de ce dispositif, en mai. - crédit photo : Alexandre Abellan (archives 2017)
Accompagnement gouvernemental à la mise en place des Zones de Non Traitement, le soutien à l’investissement dans de nouveaux matériels de pulvérisation et de réduction des phytos est sur les starting-blocks administratifs.

Vignerons, vous voilà prévenus : l’aide à l’investissement dans les pulvérisateurs permettant de limiter les distances de traitement répondra au « principe du premier arrivé, premier servi » annonce Didier Josso, le délégué pour la filière vins chez FranceAgriMer, lors d’une visioconférence de presse ce 9 juillet. Doté d’un budget de 30 millions d’euros par le ministère de l’Agriculture, ce dispositif doit s’ouvrir à la fin du mois de juillet, sous le pilotage de FranceAgriMer. Pourront en bénéficier les viticulteurs donc, mais aussi toutes les productions végétales (fruits, légumes, grandes cultures…). Accompagnant la mise en place de Zones de Non Traitement (ZNT), ces aides doivent permettre aux vignerons en bénéficiant de pouvoir traiter à moins de 10 mètres de leurs riverains (cliquer ici pour accéder à la ZNT selon chaque produit de traitement).

Devant encore être publiées au Bulletin Officiel de l’Agriculture, les listes des matériels subventionnés seront aussi bien des pulvérisateurs que des outils alternatifs à l’utilisation de phytos. Pour poser un dossier, les candidats devront notamment fournir un devis d’achat d’équipements neufs. Les anciens matériels ne pouvant être concernés rappelle Didier Josso, qui souligne que la liste fermée des pulvés aidés se base sur les préconisations du ministère (cliquer ici pour y accéder).

-30 % en moyenne

Si le taux d’aide dépend de chaque matériel, la prime moyenne sera de 30 % ajoute Didier Josso, précisant que les Jeunes Agriculteurs et Coopératives d’Utilisation de Matériel Agricole (CUMA) bénéficieront d’une bonification de 10 % supplémentaires.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé