Accueil / Viticulture / Les pépiniéristes demandent le report du transfert de contrôles sanitaires
Les pépiniéristes demandent le report du transfert de contrôles sanitaires
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin

Déjà bouleversés par le confinement
Les pépiniéristes demandent le report du transfert de contrôles sanitaires

En raison du Covid 19, les pépiniéristes ne pourront pas réaliser tous les greffages et ont de nombreuses décommandes. Ils demandent donc un report de l’application de la nouvelle réglementation sur la santé des végétaux.
Par Christelle Stef Le 07 avril 2020
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Les pépiniéristes demandent le report du transfert de contrôles sanitaires
Les pépinières Tourette en Ardèche ont espacé leurs tables de grefface pour qu'il y ait au moins 1m40 entre chacune d'elles - crédit photo : Pépinières Tourette
L

es pépiniéristes demandent le report d’un an de l’application de la nouvelle réglementation sur la santé des végétaux . La FFPV (Fédération française de la pépinière viticole) l’a fait savoir dans un courrier qu’elle a envoyé au ministre de l'Agriculture, Didier Guillaume, le 23 mars. La filière s’engage à prospecter les vignes-mères vis-à-vis de la flavescence dorée dans les mêmes conditions que les années précédentes. « Les syndicats régionaux bâtiront dès la fin de la période de crise les conventions avec la FREDON et les services territoriaux de FAM. Ainsi, en septembre, si les conditions sanitaires le permettent, nous serons prêts pour prospecter nos vignes mères contre la FD. Inutile de perdre du temps à trouver une autre organisation pour 2020. Agissons avec pragmatisme. Nous savons, Monsieur le Ministre, que vous saurez reconnaitre notre engagement sanitaire » écrit David Amblevert, le président de la FFPV.

En effet, la crise du Covid 19 touche les pépiniéristes de plein fouet. Leur priorité aujourd’hui est de préserver leur santé et celles des travailleurs. Ils ont donc mis en place toutes les mesures barrières nécessaires. « Nous avons espacé nos tables de greffage pour qu’il y ait au moins 1,40 m entre chacune d’entre elles, le lavage des mains est obligatoire à l’entrée de l’atelier et tous les jours nous désinfectons les poignées des portes, des frigos et des fendwick », détaille Pierre-Denis Tourette, des pépinières éponymes à Vogüé en Ardèche (production de 5 millions de porte-greffes et d’1 million de plants).

Tous les greffages ne se feront pas

Mais la filière est très inquiète pour sa survie. Bon nombre d’ateliers comptent des effectifs en moins. « Soit parce que les personnes doivent garder leurs enfants, soit parce qu’elles sont malades. Les greffons et les porte-greffes sont débités. Mais tous les greffages ne pourront pas être réalisés », indique David Amblevert, le président de la FFPV. Les pépiniéristes font également face à des décommandes, les viticulteurs reportant les complantations, voire même certaines plantations faute de main-d’œuvre. Tout ceci fragilise les pépiniéristes. Et la filière craint « de nombreuses faillites ». « Nous comptons sur votre autorité pour prendre toutes les mesures de suppression de charges (fiscales et sociales) qui pèsent sur nos trésoreries (…). L’instant est grave », a insisté David Amblevert, dans le courrier envoyé à Didier Guillaume.

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (1)
Zorro Le 17 avril 2020 à 14:39:54
Pour faire un plant de vigne il faut 18 mois entre la sélection du greffon, le greffage la mise en terre , le triage et la livraison du plant . Le viticulteur qui annule une plantation doit payer des indemnités au pépiniériste. Actuellement un pépiniériste qui ne peut pas livrer le viticulteur lui demande des indemnités. La FFPV au lieu de repousser un travail de contrôle que chaque bon professionnel pépiniériste fait en réalité, contrôle et traçabilité des plants etc...., devraient insister sur le montant d'une indemnisation d'une annulation que le viticulteur devra payer. Chaque professionnel pépiniériste et viticulteur doivent prendre leur responsablité.
Signaler ce contenu comme inapproprié
vitijob.com, emploi vigne et vin
Charente / Charente-Maritime / Deux-Sèvres ... - CDI
Côte-d'Or - Alternance/Apprentissage
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé