LE FIL

Solidarité internationale

Les professionnels du vin en Chine et en Italie s’unissent pour combattre le coronavirus

Dimanche 29 mars 2020 par Natalie Wang, Vinojoy

Le secteur du vin chinois et italien s'organise pour prêter main forte aux hôpitaux italiens débordés par les patients atteints du coronavirus.
Le secteur du vin chinois et italien s'organise pour prêter main forte aux hôpitaux italiens débordés par les patients atteints du coronavirus. - crédit photo : CC0 Creative Commons
Les professionnels du vin en Chine et en Italie se sont unis pour lutter contre le COVID-19 en s'approvisionnant en ressources médicales en Chine pour aider les hôpitaux et les établissements médicaux durement touchés en Italie, devenue le pays le plus touché par cette maladie hautement contagieuse après la Chine.

Le projet, baptisé « GANBEIperSALUTE » - ce qui signifie « santé » en chinois et en italien - a été officiellement lancé le 20 mars afin de collecter des ressources médicales indispensables, notamment des masques, des combinaisons hazmat, des lunettes de sécurité, des gants en latex et des blouses chirurgicales jetables pour les hôpitaux du nord de la Lombardie, la région la plus durement touchée d'Italie.

Alors que la Chine se remet lentement du très contagieux COVID-19, le foyer de l'épidémie s'est déplacé vers l'ouest, en direction des États-Unis et de l'Europe. Le nombre de décès en Italie a atteint près de 5 000, dépassant ainsi les 3 261 décès officiels recensés en Chine jusqu’à dimanche dernier.

Solidarité du secteur chinois du vin

Selon Erika Ribaldi, l'une des initiatrices du projet, la première cargaison sera expédiée en Italie une fois que les cavistes, le personnel de vente et d’autres personnes travaillant dans le commerce du vin en Chine auront réussi à faire don d’équipement d’une valeur de 40 000 RMB (5 630 $ US/5 153 €) au bénéfice de l'Italie.

« Tous les héros ne portent pas une cape. Certains boivent un verre de Brunello Di Montalcino et veulent faire un don à une cause juste », explique Erika Ribaldi. Et celle-ci d’ajouter que le projet ne se limite pas à la Chine et à l'Italie mais qu'il est ouvert à toute personne travaillant dans le secteur du vin.

Dans une déclaration en date du 15 mars, le ministère chinois des Finances a annoncé réduire les formalités administratives pour l'exportation de matériel médical vers l'Italie afin de faciliter les dons.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé