LE FIL

Taxes punitives des USA

Phil Hogan propose des dispositions pour la promotion des vins

Lundi 25 novembre 2019 par Marion Sepeau Ivaldi

Phil Hogan s'engage à faire des propositions pour soutenir le secteur vitivinicole européen face aux taxes douanières de 25 % appliquées par les Etats-Unis.
Phil Hogan s'engage à faire des propositions pour soutenir le secteur vitivinicole européen face aux taxes douanières de 25 % appliquées par les Etats-Unis. - crédit photo : EU - Lieven Creemers
Dans un courrier adressé à la délégation Renaissance, le Commissaire européen à l’agriculture, annonce qu'il proposera des dispositions législatives pour assouplir les règles d'utilisation des mesures de promotion et permettre d'augmenter le taux de financement européen.

L’Europe semble prendre la voie du soutien à ses producteurs de vin pour faire face aux mesures douanières de rétorsion instituées par l’administration américaine en octobre dernier. C’est du moins ce qu’affirme un communiqué de presse de la délégation Renaissance qui indique : « en réponse à une lettre de la délégation Renaissance en date du 23 octobre l’interpellant sur les conséquences graves pour le monde agricole des sanctions américaines dans le cadre du conflit Airbus, le Commissaire européen à l’Agriculture, Phil Hogan, a annoncé, dans un courrier, des dispositions législatives pour améliorer les campagnes de promotion des vins à l’exportation ».

Plus de flexibilité

Dans sa lettre, Phil Hogan approuve une flexibilité accrue dans la réalisation et la gestion des opérations de promotion dans le cadre des programmes d’aide au secteur. Il s’agit d’une demande forte que les Vignerons Coopérateurs, les Vignerons Indépendants, la FNSEA et l’UMVin avaient porté auprès du ministre de l’Agriculture le 18 décembre dernier. « Aujourd’hui, une partie de nos entreprises risquent de ne pas pouvoir réaliser tout ou une totalité de leurs actions de promotions prévues aux USA. Il est nécessaire qu’un dispositif permette de faire évoluer la destination de ces opérations sans pénalités » expliquait Jean-Marie Fabre, président des Vignerons Indépendants, à la sortie de ce rendez-vous.

Plus de moyens

Le Commissaire s’engage également à proposer « d’augmenter le taux de financement de l’Union des opérations de promotions pour alléger le poids financier de ces campagnes pour les opérateurs ».  De quoi permettre d’augmenter les investissements sur le marché américain. La proposition devrait être accueillie très favorablement par les opérateurs. « L’urgence est de permettre de mobiliser des moyens conséquents supplémentaires pour financer une campagne de promotion accrue » indiquait Jean-Marie Fabre, en précisant que cette nouvelle disposition ne devait pas imputer l’enveloppe OCM. Sur ce dernier point, Phil Hogan reste énigmatique.

Le Commissaire indique par ailleurs souhaiter modifier la limite de durée des programmes de promotion et d’augmenter le taux de financement.

 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé