LE FIL

La marque avant l’appellation

Tutiac tire toutes les ficelles du marketing

Vendredi 13 septembre 2019 par Bertrand Collard

Eric Hénaux, directeur général, Céline Martineau et Laurent Question, vice-présidents, et Stéphane Héraud, président des Vignerons de Tutiac
Eric Hénaux, directeur général, Céline Martineau et Laurent Question, vice-présidents, et Stéphane Héraud, président des Vignerons de Tutiac - crédit photo : B. Collard
La coopérative girondine lance une gamme forte de vingt-six de références sous son nom dont elle veut faire une marque.

« Aujourd’hui, notre priorité c’est le marketing, la commercialisation », lance Stéphane Héraud, président des Vignerons du Tutiac devant les journalistes et les acheteurs qu’il a conviés ce 12 septembre pour leur présenter la nouvelle gamme que lance sa coopérative.

"Une valeur sûre, un repère"

Une gamme dénommée Tutiac, tout simplement. La coopérative veut faire de son nom une marque c’est-à-dire « une valeur sûre, un repère pour les consommateurs leur garantissant un rapport prix- plaisir qui fait la différence », explique Eric Hénaux, directeur général des Vignerons de Tutiac.

La nouvelle gamme comprend 26 références de presque toute la Gironde : des bordeaux rouge, rosé et blanc, des côtes (Blaye et Bourg), un fronsac, un médoc et un sauternes. «Tutiac est une marque transversale de Bordeaux », assure Eric Hénaux.

Avec leur étiquette décorée du nouveau logo de l’entreprise -une gabare tirée par deux hirondelles-, toutes ces bouteilles affichent un air de famille.

Décrivant ce packaging, Eric Hénaux indique : « nous avons suivi les codes de Bordeaux, tout en nous démarquant et en parlant différemment aux consommateurs avec la marque Tutiac qui prend le pas sur l’appellation ». L’ensemble dégage une impression de clarté.

"Bouteilles gravées"

Toutes les bouteilles sont gravées y compris celle du bordeaux qui devrait être vendu à 4,90 €/col en fond de rayon. Un artifice destiné à rassurer les consommateurs, à leur montrer « qu’on s’engage dans la voie de la qualité », poursuit Eric Hénaux.

Cette nouvelle gamme doit aussi porter l’engagement écologique des Vignerons de Tutiac. A ce titre, elle comprend deux références de vins garantis Zéro résidus de pesticides par le collectif Nouveaux champs (un bordeaux et un blaye) et trois références en bio dont deux sans soufre ajouté.

« Il faut être désirable dans les rayons », résume Eric Hénaux.

Les négociations avec les acheteurs sont engagées. Tutiac espère que les premières seront dans les rayons au 1er janvier 2020. Elle compte vendre 1 million de cols sous sa marque d’ici trois ans.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé