LE FIL

Solidité

Persistance de la croissance des exportations des vins français

Jeudi 05 septembre 2019 par Marion Sepeau Ivaldi

Le vin français continue sa progression à l'export. Les marchés sont en progression, l'Asie marque le pas.
Le vin français continue sa progression à l'export. Les marchés sont en progression, l'Asie marque le pas. - crédit photo : CC0 Creative Commons
La Fédération des exportateurs de vins et spiritueux dresse un point sur l’évolution des exportations sur le premier semestre 2019.

Les exportations de vins français poursuivre leur croissance en valeur au premier semestre 2019, s’alignant sur la tendance observée sur les dernières années. Le chiffre d’affaires atteint les 4,5 milliards d’euros, en hausse de 6 % sur les six premiers mois de l’année. En volume, la période montre une stagnation. 68,8 millions de caisses de vins ont été exportées, soit + 0,5% par rapport au premier semestre 2018. Les vins mousseux, portés par une demande dynamique, voient leur chiffre d’affaires croître de 9 % et leurs volumes de 5 %. Les vins tranquilles progressent en valeur de 5 %, mais stabilisent leurs volumes à – 0,1%.

Les Etats-Unis demeurent le marché clé des vins et spiritueux français avec une croissance des exportations de 16,5 % en valeur à 1,8 milliard d’euros et de 5,2 % en volume. Le dynamisme profite à l’ensemble des catégories de produits, souligne la FEVS.

Ralentissement asiatique

L’Asie confirme la fin de ses progressions fulgurantes avec un chiffre d’affaires de 1,6 milliard d’euros, en hausse de 3 %. A noter que cette hausse est tirée par le Japon (+13%) et la Corée du sud (+11%). La zone Chine/Hong-Kong/Singapour stagne à -0,6 %.

Bonne nouvelle du côté de l’Europe qui confirme le retour de la croissance avec une hausse de 7 % à 2,2 milliards d’euros pour des volumes. En particulier, le Royaume-Uni est en forte progression à 12%, du fait de l’anticipation des opérateurs dans le cadre du Brexit.

 

 

Le Ceta dope le Canada

Le Canada marque une forte progression, dopé par les nouveaux accords du CETA. « Pour les vins et spiritueux français, sur la période allant d’octobre 2017 à juin 2019, la progression des exportations a été de +4% en volume et +6% en valeur. Elle a bénéficié à toutes les catégories de produits, vins mousseux (+5%), vins tranquilles (+7%) et spiritueux (+4%) » note la Fédération des exportateurs de vins et spiritueux.

 

 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé