Accueil / Commerce/Gestion / L'Australie débloque un budget record

Financement filière
L'Australie débloque un budget record

Wine Australia a annoncé début juillet un investissement record pour accompagner le développement de son industrie.
Par Marion Sepeau Ivaldi Le 14 août 2019
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
L'Australie débloque un budget record
L'Australie augmente ses moyens financiers pour accompagner le développement de son industrie. - crédit photo : CC0 Creative Commons
L

’Australie a annoncé le déblocage d’un montant record pour accompagner le développement de son industrie en juillet dernier. 79 millions de dollars (soit 47,77 millions d’euros, c’est-à-dire environ un cinquième du montant des aides OCM vitivinicoles reçues par la France par an) sur l’année 2019/2020 pour accompagner la recherche et le développement de l’industrie, le développement du marché et de l’export. Ce montant vient s’additionner aux 50 millions de dollars (30,23 millions de dollars) octroyés par le gouvernement pour soutenir l’export.

Dynamisme de l'économie vinicole

Cet accroissement des moyens financiers est justifié par la bonne santé économique de la filière. Entre 2015 et 209, la valeur des exportations australiennes a augmenté de 31 % et les ventes sur son marché intérieur se sont accrues de 32 %. Clairement, la crise traversée par l’industrie du vin est derrière elle.

Les fonds permettront de développer l’image des vins australiens à l’international et, en particulier, les vins premiums. Ils seront également mobilisés pour accompagner l’export aux USA et en Chine, notamment en matière de participation à des salons. En matière de recherche, plusieurs axes prioritaires sont définis : génétique, expression du terroir à travers les pratiques au vignoble, développement des technologies digitales pour le contrôle des maladies, de la nutrition, des rendements, du palissage… ou encore optimisation des pratiques et process au chai. Enfin, 10 millions de dollars seront mobilisés pour développement l’oenotourisme.

 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé