LE FIL

Effervescents

Des bulles atypiques de gamay

Mercredi 20 mars 2019 par Marion Sepeau Ivaldi

Pierre Coquard, propriétaire du Domaine des Vins des Broyers (à gauche), et Jean-Michel Bataillard, responsable viticole (à droite).Pierre Coquard, propriétaire du Domaine des Vins des Broyers (à gauche), et Jean-Michel Bataillard, responsable viticole (à droite). - crédit photo : Marion Sepeau Ivaldi
Les Vins des Broyers commercialisent Jeu de Bulles, un vin effervescent à base de gamay. Présents sur Prowein, le domaine est satisfait de l'accueil des acheteurs internationaux sur ce produit.

Situé au Sud de la Bourgogne, Les Vins des Broyers a axé toute sa stratégie sur l’innovation. Il y a sept ans, le domaine lance Jeu de Bulles, une gamme d’effervescents rosés obtenus en méthode traditionnelle. Aujourd’hui, il en produit 15 000 cols par an, soit près des trois quarts de la production totale du domaine (20 000 cols). « Nous avons souhaité produire quelque chose d’innovant et d’atypique pour trouver de nouveaux marchés. Les bulles nous paraissaient le plus évident » indique Jean-Michel Bataillard, responsable viticole du domaine. Et le choix du gamay s’est imposé car il se prête bien à l’objectif aromatique fruité recherché par le produit. Il répond aussi au souhait d’élaboration de rosé. « Nous souhaitions nous inscrire dans la tendance de rosé qui prend de l’ampleur » souligne Pierre Coquard, propriétaire du Domaine.

A LIRE AUSSI

Sekt versus Prosecco
Stratégies croisées sur le marché des bulles
Crémant du Luxembourg versus Cava
Stratégies croisées sur le marché des bulles (2)

Commercialisation aux particuliers

Reste à commercialiser ce produit que le domaine présente sous quatre dosages sur Prowein : Brut, Extra-Brut (3 g/l de sucres), extra-sec (15 g/l de sucre), sec (28 gr/l de sucre). « Notre avantage commercial est de pourvoir proposer des vins selon le dosage voulu. Les acheteurs peuvent demander le dosage qu’ils souhaitent en fonction des goûts de leur clientèle » explique Pierre Coquard. Présent sur Prowein depuis trois éditions, le domaine commence à se développer un peu à l’export. Si le produit attire les exportateurs, il faut encore les convaincre de se lancer dans l’aventure avec un produit atypique. « Nous avons de supers bons retours des Chinois, Etats-Unis, Suisse et Japon » indique XXX. En France, le produit est distribué chez certains cavistes mais principalement à la propriété. Le domaine a développé une offre importante en matière de réceptif d’entreprise. « C’est une vitrine intéressante pour nos vins ». De quoi notamment gagner des ambassadeurs conquis par les vins. Cette commercialisation aux particuliers, l’entreprise souhaite la développer. Elle vient ainsi d’adhérer aux vignerons indépendants pour exposer aux salons et rencontrer davantage de clientèle particulière.

 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé