Accueil / Commerce/Gestion / Vers un accord pour écouler les stocks de Clairette de Die rosée?

Cerdon vs Clairette rosée
Vers un accord pour écouler les stocks de Clairette de Die rosée?

Les deux syndicats des vins sont en discussion pour tenter de trouver un arrangement afin d'écouler les stocks de Clairette de Die rosée qui dorment dans les caves depuis plus d'un an.
Par Juliette Cassagnes Le 25 février 2019
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Vers un accord pour écouler les stocks de Clairette de Die rosée?
L'Assemblée générale des vins du Bugey avait lieu ce vendredi 15 février 2019, à Lhuis (Ain) - crédit photo : J Cassagnes
U

ne rencontre entre les représentants des deux syndicats, celui de la Clairette de Die et des vins du Bugey, a eu lieu début janvier 2019, à la demande du directeur de la Draaf, à Lyon. L'objectif : tenter de trouver une solution pour écouler les stocks restant de Clairette de Die rosée qui dorment dans les chais. Deux récoltes, 2016 et 2017, avaient en effet pu être produites et revendiquées par les opérateurs de Die, avant que l'interdiction ne tombe en janvier 2018. Environ 5000 hl de stocks seraient en attente d'une commercialisation.

Un protocole d'accord sur les rails

Suite à cette réunion, le syndicat des vins du Bugey a proposé et envoyé à son homologue un protocole d'accord pour écouler ces stocks « sous certaines conditions ». Une réponse est attendue, courant mars, après que le syndicat de la Clairette se soit réuni en AG.

Le Syndicat du Bugey a par ailleurs appris, en septembre 2018, qu'une nouvelle requête « en tierce opposition » avait été lancée par celui de la Clairette, auprès du Conseil d'Etat, afin de tenter d'annuler la décision. 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé