LE FIL

Ambition

InVivo Wine prévoit un milliard de CA en 2025

Jeudi 20 décembre 2018 par Isabelle Bachelard

Frédéric Noyère, nouveau directeur général d'InVivo Wine.
Frédéric Noyère, nouveau directeur général d'InVivo Wine. - crédit photo : InVivo Wine
Le groupe InVivo a présenté ses résultats le 18 décembre à la veille de son assemblée annuelle, qui comptait comme invité de marque Ban Ki-moon, ancien secrétaire générale des Nations Unis. Le groupe confirme sa dynamique avec un chiffre d’affaires de 5,2 millards €, dont 237,3 M€ pour Invivo Wine.

Frédéric Noyère, arrivé à la direction générale d’Invivo Wine en septembre a présenté les ambitions du pôle vin d’InVivo, trois années seulement après sa création. Le chiffre d’affaires à fin juin 2017 est de 237,3 M€. Il est prévu de doubler d’ici trois ans et d’atteindre 1 milliard en 2025.

Développement écologique

La stratégie d’InVivo Wine s’inscrit dans celle du groupe qui met l’accent sur l’internationalisation, l’innovation et le digital, avec un développement non seulement économique, mais aussi écologique, dans le respect des hommes et de la planète. « On veut être leader dans les domaines en pointe comme le bio, le HVE et autre "sustainable" » a-t-il déclaré.

Une nouvelle structuration

La base d’InVivo, constituée de 21 coopératives françaises complétée par Cordier et Mestrezat en 2015 a consolidé son socle par le rachat en 2017 de Baarsma Wines, gros metteur en marché d’Europe du Nord et la création des filiales InVivo Asia et InVivo America. L’organisation a été revue en partant des besoins des clients et se structure aujourd’hui autour de trois unités : Grands Vins, Distribution et Services.

Pour les Grands Vins, Mestrezat à Bordeaux et Armit Wine en Grande Bretagne ont réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 46,9 M€. Il est prévu d’augmenter les allocations de grands crus français et de capter des étiquettes phares d’autres régions, comme la Bourgogne, la Californie ou l’Italie. Le pôle Distribution affiche un chiffre d’affaires consolidé de 155 M€ dont 38 en marques propres (Cordier, Canei frizzante italien, vins de cépage Guillaume en Belgique, vins de France Marval en Amérique du Nord).  Dans les Service, Wine Excel, l’unité d’embouteillage des Pays Bas issue de Baarsma, d’une capacité de 70 M de cols annuels, a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 35 M€.

Synergie avec InVivo Retail

Pour assurer sa croissance, InVivo Wine peut s’appuyer sur les autres sections du groupe InVivo comme Bioline pour la technologie et surtout InVivo Retail, qui prévoit d’adosser ses nouvelles enseignes d’alimentaire Frais d’Ici et Bio&Co à ses jardineries Gamm Vert, Jardiland et Delbard pour développer la vente de vin au détail.

 

 

 

 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé