LE FIL

En vidéo

Bernard Farges explique pourquoi le cuivre est incontournable en bio

Jeudi 22 novembre 2018 par Marion Sepeau Ivaldi

Bernard Farges, président des Bordeaux et Bordeaux Supérieurs : 'Le cuivre est un produit incontournable en viticulture, indispensable pour les vignerons bio et largement utilisé par les vignerons en conventionnels'Bernard Farges, président des Bordeaux et Bordeaux Supérieurs : 'Le cuivre est un produit incontournable en viticulture, indispensable pour les vignerons bio et largement utilisé par les vignerons en conventionnels' - crédit photo : Vitisphere
Vitisphere TV a rencontré Bernard Farges, président des Bordeaux et Bordeaux Supérieurs, à l’occasion du salon Vinitech pour lui demander en quoi le cuivre était incontournable en bio.

"Le cuivre est un produit incontournable en viticulture, indispensable pour les vignerons bio et largement utilisé par les vignerons en conventionnels" pose Bernard Farges, président des Bordeaux et Bordeaux Supérieurs. Alors que la Commission européenne doit statuer d'ici la fin de l'année sur la réglementation en matière de cuivre, Bernard Farges réclame un statut quo : une dose maximale de 6 kg/ha par an et de 30 kg cumulé sur cinq ans. Et de prévenir des conséquences qu'une règlementation plus strictes pourrait avoir sur l'utilisation du cuivre : "nous verrions des viticulteurs bio dans l'incapacité de rester en bio et nous verrions aussi des viticulteurs qui souhaiteraient passer en bio, ne pas y passer ou utiliser des produits dangereux à la place du cuivre"

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
VOS RÉACTIONS
Pouizin François Le 25 novembre 2018 à 10:42:09
Merci pour votre commentaire Dominique, une parfaite synthèse.
Dominique Le 23 novembre 2018 à 23:52:17
Mareschal vous voilà encore avec vos gros sabots, à dénigrer l'agriculture biologique ! Un peu comme un vulgaire Lafont-Rochet qui critiquerait la bio sans jamais en avoir fait de façon vérifiable. Malheureusement, beaucoup comme vous, n'ont pas compris qu'en continuant à défendre l'agro-chimie dans un dernier combat d'arrière-garde, ils enfoncent l'agriculture, la viticulture et le vin en tant qu'expression symbolique du rapport à la terre. Ferrailler encore sur « le-cuivre-qui-pollue-les-sols »,  sur « le-glyphosate-dont-il-n'est-prouvé-qu'il-soit-cancérigène », etc. c'est s'enferrer dans un combat sans espoir pour des produits dont les gros acheteurs ne voudront bientôt plus. Sauf votre respect, vous me faites penser à ces soldats japonais qui ont continué le combat après la reddition de l'Empereur, et qu'on a retrouvé 30 ans plus tard sur des îlots du Pacifique. Vu vos affinités apparentes, vous pourriez peut-être vous faire accompagner sur votre îlot, par mon collègue Bernard F. Cher Mareschal, le vin n'appartient pas qu'aux professionnels de la viticulture. Tout comme le reste de l'alimentation, il est produit pour une société qui a son mot à dire sur ce qu'on lui propose. Et elle n'écoute plus l'avis des pseudo-experts agricoles formatés par le logiciel de la FNSEA depuis 50 ans. Elle élabore horizontalement ses positions sans s'occuper de « sachants » totalement démonétisés. Elle vote avec ses pieds en se dirigeant dès qu'elle le peut, vers des produits bios. D'ailleurs, votre critique porte sur un seul aspect de l'agriculture biologique que vous agitez désespérément pour masquer le creux de votre fonds de commerce. L'agriculture biologique recouvre pourtant plein de thèmes et de pratiques d'une actualité brûlante, à l'heure de la sixième extinction des espèces : la matière organique du sol, la biodiversité sauvage et cultivée, la gestion des équilibres, les paysages… et la santé physique et mentale des humains. Vous jouez au dernier combattant cherchant à préserver les dernières positions. Respect. Mais sachez que l’État-major a déjà déserté : Palmer, Latour et même Angélus….
mareschal Le 22 novembre 2018 à 17:26:41
a t on une idée de la nocivité du cuivre sur la vitalité du sol avec 30Kg/hectare? A quand la stérilisation totale ou partielle? Vers un bio sans cuivre?
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2018 - Tout droit réservé