Accueil / Viticulture / Quatre AOP demandent l'intégration de mesures agro-environnementales

Transition écologique
Quatre AOP demandent l'intégration de mesures agro-environnementales

Lors du dernier Comité national AOP vin de l'INAO qui s'est tenu le 15 novembre, quatre AOP ont présenté les mesures agro-environnementales qu'elles souhaiteraient intégrer dans leur cahier des charges. L'Inao les a validées.
Par Marion Sepeau Ivaldi Le 21 novembre 2018
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Quatre AOP demandent l'intégration de mesures agro-environnementales
L'entretien du sol est l'une des préoccupations prioritaires des mesures agro-environnementales voulues par les AOP. - crédit photo : DR
«

 Nous avons étudié les premières demandes d’intégration de mesures agro-environnementales dans les cahiers des charges » se satisfait Christian Paly, président du Comité national AOP vin de l’INAO qui s’est tenu le 15 décembre. Ces demandes émanent de Bordeaux et Bordeaux Supérieurs, de Cognac, de la Champagne et de Montlouis sur Loire. « Il s’agit d’AOC qui ont un certain prestige et surtout qui concernent d’importantes superficies » se satisfait Christian Paly, qui y voit « un vrai engouement et une prise de conscience des AOC » sur les enjeux environnementaux.

L’INAO a donc validé pour les quatre AOC des obligations techniques, notamment en matière de gestion de l’enherbement des parcelles et des Tournières, l'encadrement de l'utilisation des herbicides… Désormais, une Procédure nationale d’opposition va être ouverte avant que ces mesures soient définitivement adoptées.

 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé