LE FIL

Assemblée nationale

Marie-Christine Verdier-Jouclas présidente du groupe vin

Jeudi 01 février 2018 par Marion Sepeau Ivaldi

Marie-Christine Verdier-Jouclas est députée de la deuxième circonscription du Tarn.Marie-Christine Verdier-Jouclas est députée de la deuxième circonscription du Tarn. - crédit photo : DR
La députée du Tarn a été élue présidente du groupe d’étude « vin, viticulture, œnologie » à l’Assemblée Nationale.

Cela faisait des mois que les tractations battaient leur plein. La constitution du groupe d’étude « vin, viticulture, œnologie » de l’Assemblée nationale n’a pas été simple. Mais, il est désormais constitué et présidé par Marie-Christine Verdier-Jouclas (En Marche). Egalement secrétaire de la Commission des finances, Marie-Christine Verdier-Jouclas est députée du Tarn. Née le 19 mars 1965 à Albi, l'élue-Jouclas n’exerçait aucune fonction politique avant son élection en juin 2017.

Au moment où nous bouclons ces lignes, Vitisphere ne connaît pas le nombre exact de députés membres du groupe vin mais il est au moins composé de 43 députés En Marche dont Philippe Huppé (Hérault), Benjamin Dirx (Saône-et-Loire) et Michel Delpon (Dordogne, oenologue de Montpellier SupAgro, ayant exercé différentes fonctions au sein de Producta).

 

 

 

Tags : Gens du vin

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
VOS RÉACTIONS
Benjamin Le 30 mai 2018 à 10:12:32
Excellente nouvelle? je ne crois pas ... Je me pose la question de l'intérêt de proposer deux mois de soldes sur le Glyphosate? C’est l’idée défendue par la députée En Marche du Tarn. Marie-Christine Verdier-Jouclas a déposé un amendement afin de permettre aux agriculteurs d’acheter des produits phytosanitaires moins cher. Quelle mauvaise Blague! Quelle vision à court terme!! Les députés travaillent pour leur région ou pour des entreprises privées? Pour protéger l'environnement et les citoyens ou pour les intérêts financiers et économiques du moment? Et ce ne sont pas vraiment les entreprises ni le type d'agriculture qui nous font rêver ou qui vont améliorer notre planète ou nous rendre plus éthiques. Tout cela n'est pas très propre ni très logique! Ces pratiques continuent à abîmer les sols, diviser les agriculteurs, mépriser la population et nous sommes au mois de mai 2018... Le pire, c'est que le Glyphosate est l'arbre qui cache la forêt. Il ne rentre qu'à 5% dans la composition du Roundup. Les 95% restants sont bien plus nocifs, concentrés et exempts de toute étude d'impact sur l'environnement. Cette belle chimie brûle la nature. De quoi s'interroger sur les motivations des hommes. Pourquoi soutenir un système à bout de force, moins productif, destructeur d'emploi, de lien social et voué à l'échec? Il n'y a pas d'autres solutions? vraiment? Bricolage Politique. Vision Réduite. Triste Constat.
Nicolas Le 01 février 2018 à 14:44:19
C'est une excellente nouvelle pour le monde viticole. Elle même installée au cœur du vignoble de Gaillac en prise directe avec les problématiques de cette corporation elle saura défendre les intérêts de la multiplicité du vignoble français. Je confirme qu'elle n'avait jamais été investie en politique mais depuis son élection elle à cœur de se multiplier dans ses commissions de l'Assemblée Nationale et de revenir en fin de semaine pour rendre compte dans sa circonscription et pour prendre en compte les aspirations de ses concitoyens. Le choix de Madame Marie-Christine VERDIER-JOUCLAS est vraiment pertinent.
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé