LE FIL

Vins du Centre-Loire

L’interprofession coprésidée par Emmanuel Charrier et Catherine Corbeau-Mellot

Mardi 12 décembre 2017 par Alexandre Abellan

« Il est important d’avoir une interprofession forte pour que chaque domaine, négociant ou coopérative puisse assurer la pérennité des vignobles de la région » déclare Emmanuel Charrier. « Notre binôme de coprésidence c’est avant tout une vision collective de la grande famille que sont les Vins du Centre-Loire » renchérit Catherine Corbeau-Mellot.
« Il est important d’avoir une interprofession forte pour que chaque domaine, négociant ou coopérative puisse assurer la pérennité des vignobles de la région » déclare Emmanuel Charrier. « Notre binôme de coprésidence c’est avant tout une vision collective de la grande famille que sont les Vins du Centre-Loire » renchérit Catherine Corbeau-Mellot. - crédit photo : BIVC
Le duo vient d’être réélu pour piloter les huit AOP et deux IGP du vignoble de Centre-Loire.

Le vigneron Emmanuel Charrier (domaine de l’Épineau, en Coteaux du Giennois et Pouilly-Fumé) et la négociante Catherine Corbeau-Mellot (maison Joseph Mellot, « seul domaine propriétaire sur la totalité des appellations de la région ») viennent d’être réélus à la coprésidence du Bureau Interprofessionnel des Vins du Centre (BIVC). Ayant inauguré cette première coprésidence en 2014, le vigneron et la négociante sont élus jusqu’en 2020.

Au-delà de la représentation et du soutien aux opérateurs des huit appellations, et désormais deux IGP, du Centre-Loire, leur feuille de route annonce le maintien financier « des essais et des expérimentations en Centre-Loire par le biais du Service Interprofessionnel de Conseil Agronomique, de Vinification et d'Analyses du Centre (SICAVAC) et de sa pépinière (CEPS) ».

0,6 % de la production française

Le BIVC réunit huit appellations (Châteaumeillant, Coteaux du Giennois, Menetou-Salon, Pouilly-Fumé, Pouilly-sur-Loire, Quincy, Reuilly et Sancerre), et désormais deux Indications Géographiques Protégées (Coteaux de Tannay et Côtes de la Charité). L’ensemble réunit 5 600 hectares de vigne. Pour 0,6 % de la production française et 0,1 % de la production mondiale précise le BIVC.

Millésime 2017

Si le BIVC n’a pas encore d’estimation de la production 2017 en Centre-Loire, de premiers éléments de bilan sont disponibles par sa station technique. Comme ailleurs, le millésime aura été marqué par le gel de printemps : « les dégâts sont irréguliers mais tous les vignobles sont touchés. Châteaumeillant est entièrement dévasté, Pouilly-Fumé est à nouveau touché dans des proportions importantes » estime Fabrice Doucet, le directeur de la SICAVAC, dans un communiqué du BIVC. « La cueillette débute les derniers jours d’août pour les pinots gris à Reuilly. Sur les vendanges rouges, les derniers coups de sécateurs sont donnés en octobre. C’est l’une des rares fois où les vendanges en Centre-Loire se seront étalées sur 3 mois » souligne l’expert technique.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé