Accueil / Commerce/Gestion / Grouper Viti-Agri propose de grouper les achats
Grouper Viti-Agri propose de grouper les achats
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin

Malin comme un vigneron
Grouper Viti-Agri propose de grouper les achats

Depuis avril dernier, des viticulteurs et des agriculteurs de Saône-et-Loire groupent leurs achats grâce à une plateforme. Système D version digitale !
Par Marion Sepeau Ivaldi Le 26 septembre 2017
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Grouper Viti-Agri propose de grouper les achats
Grouper Viti-Agri permet aux agriculteurs et aux viticulteurs de grouper leurs achats des produits qui font le quotidien de la vie d'une exploitation viticole. - crédit photo : Détail du site Grouper Viti-Agri
R

amette de papier, huile de moteur, graisse, bouteilles, étiquettes… Les exploitations ont toutes les mêmes besoins. « Et leur besoin en la matière émergent souvent sur des périodes identiques » indique François Macarez qui est à l’origine de la création du site Grouper Viti-Agri avec son épouse. Ce service web collaboratif réunit 50 exploitations installées dans une zone comprise entre les Côtes Chalonaises et le haut du Mâconnais. Il leur propose de grouper leurs achats de manière à accéder aux tarifs d’achat pratiqués sur d’importantes quantités. 

Adhésion obligatoire

Concrètement, si un exploitant a besoin de gasoil, il lance un groupement sur le produit. Automatiquement, la plate-forme crée une analyse tarifaire et envoie un mail d’alerte à l’ensemble des membres. En fonction du nombre d’exploitants prêt à passer à l’achat, le groupe accède à des tarifs plus avantageux liés au volume d’achat. « Nous n’avons rien inventé. Il existait déjà dans les villages des groupements de viticulteurs. La plateforme facilite simplement la création de ces produits et étend la zone où sont localisées les membres du groupe » explique François Macarez. Pour devenir membre, il faut s’acquitter d’une adhésion annuelle de 300 euros. Au bout du cinquième groupement réalisé, le membre reçoit un remboursement de l’adhésion, ce qui permet de motiver la collaboration.
Si ce service n'est pour l’instant actif qu’en Saône-et-Loire, il pourrait rapidement être déployé dans d’autres régions françaises. Châteauneuf-du-Pape, la Champagne ou encore Bordeaux se sont, en effet, montré intéressés par le développement de groupe. Affaire à suivre !

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2023 - Tout droit réservé