LE FIL

Val de Loire

La cave de Saumur prend les rênes d’Alliance Loire

Mercredi 24 mai 2017 par Bertrand Collard

Marc Bonnin, président, et Nicolas Emereau, directeur, de la Cave Robert et Marcel, d'Alliance Loire et la future holding qui regroupera ces deux entreprises
Marc Bonnin, président, et Nicolas Emereau, directeur, de la Cave Robert et Marcel, d'Alliance Loire et la future holding qui regroupera ces deux entreprises - crédit photo : B. Collard
La Cave Robert et Marcel annonce la création d'une société holding qui la chapeautera ainsi qu'Alliance Loire pour mutualiser des fonctions communes à ces deux entités. La holding, la coopérative et la société de commercialisation seront dirigées par le même tandem.

« Nous allons créer une structure qui chapeautera Alliance Loire et la Cave Robert et Marcel », annonce Marc Bonnin, président de ces deux entreprises et viticulteur à Saint-Cyr-en-Bourg (Maine-et-Loire). Cette nouvelle société sera détenue à 100 % par la Cave Robert et Marcel et nous y ferons remonter les fonctions support d’Alliance Loire et de la Cave Robert et Marcel. »

"Nouvelle organisation"

La coopérative de Saumur (Robert et Marcel) prend donc en mains les destinées d’Alliance Loire, société de commercialisation de ses vins et de ceux de cinq autres coopératives (Ancenis, Vouvray, Vendôme, Saint-Romain sur Cher et Chinon). Ces associées « nous ont confié le pilotage de la nouvelle organisation », ajoute Nicolas Emereau, tout récemment nommé directeur général d’Alliance Loire et de la Cave Robert et Marcel et cheville ouvrière de cette réorganisation.

Ces décisions répondent à plusieurs objectifs. « Créer un futur grand groupe dans le Val de Loire, mutualiser les services entre Alliance Loire et Robert et Marcel, innover, permettre à nos adhérents de grandir et faire progresser nos ventes localement et à l’export », annonce Nicolas Emereau.

La nouvelle société s’appellera Les vignerons Robert et Marcel. Elle doit voir le jour fin juin et sera dirigée par le tandem Marc Bonnin-Nicolas Eméreau.

"Des cuvées pour l'export"

Elle hébergera la direction et le service marketing qui seront communs à Alliance Loire et à toutes les coopératives de l’alliance. « Nous proposerons des outils marketing aux autres coopératives », explique Nicolas Emereau qui espère une forte croissance à l’export. Pour cela, « il faut mettre en place des cuvées adaptées. Les rouges, par exemple, doivent être moins astringents, plus soyeux que pour le marché français. » Les services administratifs, informatitques et logistiques y seront également regroupés.

En avril 2016, la coopérative de Saumur a absorbé sa voisine de Bourgueil. Depuis, elle vinifie près de 125 000 hl par an pour un chiffre d’affaires de 28 millions d’euros en 2016. Quant à Alliance Loire, elle a réalisé 45 millions d’euros de chiffre d’affaires l’an dernier, employant 40 salariés.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé