Accueil / Commerce/Gestion / Pernod Ricard poursuit l'amélioration de son activité

Croissance
Pernod Ricard poursuit l'amélioration de son activité

Le groupe de spiritueux et de vins voit son résultat croître. Malgré un environnement jugé incertain, son PDG, Alexandre Ricard s'affiche très optimiste.
Par AFP Le 09 février 2017
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Pernod Ricard poursuit l'amélioration de son activité
Le PDG du groupe Alexandre Ricard, cité dans un communiqué, a estimé que ces résultats semestriels reflétaient «l'amélioration continue de l'activité». - crédit photo : Marion Sepeau Ivaldi
L

e deuxième groupe mondial de spiritueux Pernod Ricard a vu son bénéfice net augmenter de 3% au premier semestre de son exercice décalé 2016/17 à 924 millions d'euros, et a confirmé son objectif de croissance interne du résultat opérationnel courant (ROC) de 2% à 4%.

De juillet à décembre 2016, les ventes du groupe ont elles augmenté de 2% à 5,06 milliards d'euros, mais ont été plombées par des effets de change défavorables. Le ROC ressort en hausse de 4% à 1,5 milliard d'euros.

Le PDG du groupe Alexandre Ricard, cité dans un communiqué, a estimé que ces résultats semestriels reflétaient «l'amélioration continue de l'activité».

Pour l'ensemble de l'exercice 2016/17, «dans un environnement incertain, nous prévoyons de continuer à améliorer notre performance annuelle» par rapport à l'année précédente, a-t-il ajouté.

La croissance reste forte aux Etats-unis avec des ventes en hausse de 4% à 1,4 milliard d'euros sur le semestre et un ROC en hausse de 16% à 463 millions d'euros.

Stabilisation du chiffre d'affaires en Europe

L'Europe stabilise son chiffre d'affaires, en hausse de 1% à 1,6 milliard d'euros sur le semestre avec toutefois un résultat opérationnel courant en hausse de 3% à 405 millions d'euros.

Si les ventes en Asie/reste du monde demeurent stables au premier semestre à 2 milliards d'euros (+1%), le résultat opérationnel est déficitaire de 12 millions d'euros, en raison notamment d'un «ralentissement temporaire de la croissance en Inde», selon le groupe.

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé