Accueil / Viticulture / Une application australienne pour piloter la vigne

Surface foliaire
Une application australienne pour piloter la vigne

Fraîchement sorti sous Android, l'outil de mesure utilise tout simplement l'appareil photo de votre tablette ou smartphone, et permet de mesurer la vigueur et la compacité du feuillage durant la campagne viticole.
Par Alexandre Abellan Le 01 février 2017
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Une application australienne pour piloter la vigne
Récemment mise en ligne, l’application VitiCanopy n’a encore été téléchargée qu’une centaine de fois. Son passage à Android vise le vignoble européen, celui australien étant majoritairement sous iOS. - crédit photo : The University of Adelaide
l

« Application informatique gratuite pour estimer la vigueur et la porosité du feuillage de la vigne », VitiCanopy vient d’arriver sur la plate-forme Google Play. Disponible gratuitement pour les tablettes et smartphones sous Android (soit toutes les gammes hors iPad et iPhone), l’application australienne utilise une photo prise à la vigne (palissée et de face) pour modéliser les éléments constitutifs de l’architecture. Notamment l’Indice de Surface Foliaire (ou Leaf Area Index, LAI). cas de la vigne, de la vigueur et de l’ombrage, données essentielles à une conduite précise de la vigne » explique
l’étudiante Lucie Chapurlat de Montpellier SupAgro, en stage à l'université d'Adelaide. L’outil VitiCanopy ne se destine ainsi pas seulement aux chercheurs, mais vise des utilisateurs européens.

L’application a été développée par les chercheurs des universités australiennes d’Adelaide et de Melbourne. D’après leurs essais, VitiCanopy se pose en alternative fiable aux comptages manuels de feuille et aux outils de mesure du marché (comme le LAI-2000). « Attention cependant, VitiCanopy a été paramétrée sur des vignes en espalier palissé. Des tests sur les autres systèmes de conduite sont en cours » précise Lucie Chapurlat. À noter que ce n’est pas la première application des universitaires australiens, qui ont lancé l’an dernier l’outil PMapp, qui aide à estimer la pression en oïdium d’une parcelle (par comparaison avec des images de référence).

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (1)
Cl?ment Le 08 février 2017 à 18:44:54
L'application est aussi disponible sur l'Appstore, pour IPhone et IPad
Signaler ce contenu comme inapproprié
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé