LE FIL

Bordeaux

Thibaut de la Haye prend la direction d’Antoine Moueix Propriétés (AdVini)

Mercredi 14 décembre 2016 par Alexandre Abellan

Thibaut de la Haye est une figure du groupe AdVini, ayant commencé comme responsable Benelux de Jeanjean en 1993. Il a depuis été responsable du marché asiatique à Shanghai, directeur export d’AdVini…Thibaut de la Haye est une figure du groupe AdVini, ayant commencé comme responsable Benelux de Jeanjean en 1993. Il a depuis été responsable du marché asiatique à Shanghai, directeur export d’AdVini… - crédit photo : AdVini
Cette prise de poste témoigne de la réorganisation, et de la compartimentation, opérée par le groupe, entre son outil de production (400 hectares) et de négoce (24 millions € CA).

Précédemment directeur du développement des ventes des maisons Antoine Moueix et Rigal, Thibaut de la Haye vient d’être nommé à la direction de la filiale Antoine Moueix Propriétés du groupe AdVini. Cette  nouvelle branche marque une séparation nette des activités girondines, jusqu’à présent réunies sous la seule bannière Antoine Moueix. Les actifs bordelais du groupe AdVini sont désormais répartis entre Antoine Moueix Propriétés, pour la gestion des vignobles (250 ha sur la rive gauche, 150 sur la rive droite), et Jules Lebègue, pour le négoce et les services (24 millions d'euros de chiffre d'affaires, ssa direction est confiée à Thibault Segond). Tandis que la direction de la maison Rigal, à Cahors, est confiée à Philippe Solom depuis l’été dernier.

7 % des crus bourgeois

Représentant deux millions de cols, les douze propriétés d’Antoine Moueix sont désormais moins ancrées sur la rive droite, d’où est issue la maison, qu’en Médoc. La société vient en effet de réaliser d’importantes acquisitions, achetant d’un coup sept propriétés en cru bourgeois*. La participation progressive d’AdVini dans les vignobles familiaux Lapalu a récemment conduit au rachat de leur intégralité, avec le départ en retraite de Jean-Michel Lapalu (cliquer ici pour en savoir plus).

Antoine MouIex pèse désormais pour 7 % des approvisionnements de la mention traditionnelle Cru Bourgeois du Médoc. Le fleuron de ces propriétés est Patache d’Aux, qui devrait bénéficier en 2017 de nouveaux chais.

 

* : L’acquisition concerne également deux marques (non classées), les châteaux Lagrave (Haut-Médoc) et Les Traverses La Franque (Médoc).

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé