LE FIL

Recrutement 2.0

Arterris remporte le trophée Vitijob de l’initiative RH

Mercredi 09 novembre 2016 par Alexandre Abellan

« Nous constatons une pyramide des âges vieillissantes, avec ces départs nous nous attendons à des pertes de compétence » explique Marie Brahem, entourée de Frédéric Lacas (le président de l’agglomération Béziers-Méditerranée) et Clara Manteca (responsable du site de recrutement Vitijob).
« Nous constatons une pyramide des âges vieillissantes, avec ces départs nous nous attendons à des pertes de compétence » explique Marie Brahem, entourée de Frédéric Lacas (le président de l’agglomération Béziers-Méditerranée) et Clara Manteca (responsable du site de recrutement Vitijob). - crédit photo : Alexandre Abellan (Vitisphere)
Le groupe coopératif est primé pour son approche résolument dynamique et moderne du recrutement, répondant à ses importants besoins en renouvellement des générations.

Récompensant une stratégie innovante de recrutement, le premier prix Vitijob de l’initiative RH a été remis ce 9 novembre au groupe Arterris (céréales, vins… Et enseignes GammVert). Employant actuellement 1 600 salariés permanents*, le groupe coopératif du Midi a mis au point un véritable plan de renouvellement de ses salariés. Pour anticiper une vague de départs à la retraite, Arterris a d’abord créé au sein de son service des ressources humaines une plate-forme dédiée au recrutement. Lancé en novembre 2015, ce service a déjà réalisé 340 embauches (tous contrats confondus). Une mise en jambe quand « sur les trois prochaines années, nous prévoyons l’embauche de 130 à 150 CDI par an » souligne Marie Brahem, la responsable du service recrutement d’Arterris.

A LIRE AUSSI

Premier site de recrutement de la vigne et du vin
Vitijob fait peau neuve
Innovation et ingéniosité
Six trophées remis lors du salon Dionysud

Websérie

Pour gagner en visibilité, Arterris a créé depuis l’année dernière une page web dédié aux recrutements. Ce qui a déjà permis d’accroître la qualification des CV reçus. Mais pour séduire les candidats et créer des vocations, son service recrutement se mobilise sur les réseaux sociaux. En témoigne le lancement d’une websérie de dix épisodes, dont quatre sont déjà mis en ligne (sur le cassoulet, la Camargue... Mais aussi sur le vin, voir ci-dessous). « Ces vidéos nous permettent de montrer nos métiers et notre région, tout en communiquant sur les valeurs coopératives » explique Marie Brahem.

 

* : Pour 1 800 équivalents temps plein, en intégrant les saisonniers agricoles à l’année.

 

Tags : Emploi Dionysud

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé