LE FIL

Vinitech 2016

Le trophée de l’Œnovation prime les cartes TerraClima et le robinet D-Innovation

Mercredi 28 septembre 2016 par Alexandre Abellan

A gauche les stations météo utilisées pour cartographie Terra Clima, à droite la version filetée du robinet à canule démontable de D-innovation (il en existe aussi une Mâcon).
A gauche les stations météo utilisées pour cartographie Terra Clima, à droite la version filetée du robinet à canule démontable de D-innovation (il en existe aussi une Mâcon). - crédit photo : Terra Clima/D-Innovation
Le premier prix a été remporté par deux entreprises en création : l’une viticole pour la modélisation fine des parcelles, l’autre oenologique pour un robinet ne se bouchant pas. Le coup de coeur a été décerné à la stabilisation aussi protéique qu’exotique d’Oenotropic.

Sur la quarantaine de dossiers d’innovations vitivinicoles reçus cette onzième édition, le jury du trophée de l’Œnovation a récompensé un Outil d’Aide à la Décision pour la vigne et un robinet à canule démontable pour la cave.

A LIRE AUSSI

C'est malin
Adieu robinets bouchés !
Trophées Vinitech-Sifel
L’or pour Amorim et BM Emballage

Diagnostic Climatique

Baptisé Terra Clima, le premier projet est porté par le jeune thésard Cyril Bonnefoy, soutenu par l’université de Rennes (et son unité de recherche Littoral, Environnement, Géomatique et Télédétection). Son objectif est de proposer aux vignerons une plate-forme web modélisant pour leurs parcelles les risques aussi bien cryptogamiques que climatiques (gel, grêle, pluies…). Sur le papier, l’outil promet des cartes précises à 10 mètres et mises à jour toutes les quinze minutes. Pour arriver à ce niveau de finesse statistique, un réseau de stations météo doit être implanté sur-mesure dans le vignoble.

Robinet de dégustation

Porté depuis octobre 2015 par deux jeunes ingénieurs bordelais, Aurélien Guenerie et Benjamin Thurin, le robinet à canule de D-innovation promet de ne pas se boucher lors du coup de feu des vinifications. Fini les pistons s’encrassant de rafles et pépins lors des prises d’échantillon : « simple et pratique d'utilisation, la canule démontable vous permet d'accéder à toutes les zones en contact avec le fluide en seulement deux mouvements » promet le site de D-innovation (pour en savoir plus, lire le récent article de Vitisphere à son sujet). Commercialisé depuis le 30 mai dernier, le robinet a été breveté en avril.

"Concours de création d’entreprises"

« La sélection a été réalisée sur la base de quatre critères : le potentiel économique et d’innovation, la qualité de l’équipe porteuse du projet, l’intégration et l’apport du produit ou service à la filière vitivinicole » explique le technôpole Bordeaux Montesquieu, qui vise à étoffer sa pépinière de jeunes entreprises innovantes.

À partager entre les deux lauréats, le prix se divise entre une dotation numéraire (de l’ordre de 20 000 €) et des avantages en nature (un stand à Vinitech, une adhésion à InnoVin, six mois d’hébergement au Technopôle, divers accompagnements au bon lancement de la PME…). Les trophées seront remis lors d’une soirée de gala ce 30 novembre, en marge du salon bordelais Vinitech Sifel (du 29 novembre au premier décembre 2016)

 

Coup de coeur

Le jury a également distingué l’entreprise Oenotropic de Sacha Baudoin. Porté depuis 2014 par le technopôle de la Réunion (en partenariat avec l’INRA de Montpellier), ce projet développe à partir de déchets de fruits tropicaux une préparation enzymatique de stabilisation protéique des vins blancs et rosés. Si le lauréat du "coup de coeur" ne reçoit pas de chèque, il gagne un accompagnement et une mise en avant par le technopôle de Montesquieu.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé