Accueil / Gens du vin / Les Pessac-Léognan lèvent leur deuxième dîner caritatif

Objectif 10 000 €
Les Pessac-Léognan lèvent leur deuxième dîner caritatif

Vignoble de la banlieue bordelaise, l'appellation souhaite marquer sa proximité avec un rendez-vous solidaire annuel, pour les amateurs autant que les professionnels.
Par Alexandre Abellan Le 31 août 2016
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Les Pessac-Léognan lèvent leur deuxième dîner caritatif
En mai 2015, l’appellation avait organisé son premier Instant Pessac-Léognan au nouveau stade de Bordeaux. En optant cette année pour la mairie, les coûts d’organisation doivent être moins importants. - crédit photo : Mairie de Bordeaux (salon Rohan)
B

aptisé « l'Instant Pessac-Léognan », le gala de bienfaisance du Syndicat Viticole de Pessac-Léognan se tiendra le 22 septembre prochain dans les jardins et les salons de la Mairie de Bordeaux. Visant 200 à 250 participants, le syndicat espère récolter 10 000 euros au profit de la Fondation pour la Recherche Médicale. En reconduisant l’objectif de levée de fonds de la première édition, le syndicat, qui est présidé par Laurent Cogombles et dirigé par Cahterine Barbier-Lalève, espère faire mieux que les 5 000 euros finalement versés par les 230 convives réunis en mai 2015 au nouveau stade de Bordeaux.

150 euros le ticket d’entrée

N'ayant pas encore arrêté une formule définitive, cette manifestation compte devenir un rendez-vous annuel. Son objectif affiché est de resserrer les liens entre la métropole bordelaise et son vignoble le plus proche. Destiné aussi bien aux amateurs qu’aux professionnels de la filière (propriétaires comme courtiers, distributeurs et négociants), le gala demande « une contribution de 150 € pour le dîner et un don obligatoire de minimum 50 € pour la Fondation pour la Recherche Médicale » précise le syndicat. La soixantaine de châteaux de l’appellation Pessac-Léognan fourniront les bouteilles pour ce dîner, orchestré par les chefs Cédric Bechade (l‘Auberge Basque de Saint-Pée-sur-Nivelle) et Fabrice Idiart (restaurant de la Réserve à Saint-Jean-de-Luz).

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé