LE FIL

Gel en Touraine et Anjou

Dégâts modérés

Mercredi 20 avril 2016 par Lucie Marné

Bourgeon gelé à Montreuil Bellay le 18 avril
Bourgeon gelé à Montreuil Bellay le 18 avril - crédit photo : Guillaume Gastaldi. ATV 49
Dans la nuit du 17 au 18 avril, les températures ont atteint jusqu’à -3°C dans l’Anjou et en Touraine. Les dégâts causés sur bourgeons sont très variables selon les vignobles.

Lundi 18 avril, les vignerons d’Anjou et de Touraine ont eu la mauvaise surprise de découvrir qu’il avait gelé durant la nuit. La station Météo France de Martigné-Briand, dans l’Anjou, a relevé une température minimale de -3.2°C à 10 cm du sol. Quelques dégâts ont été constatés dans la plupart des vignobles concernés, les bourgeons ayant déjà atteint le stade C (pointe verte) voire le stade D (sortie des feuilles). Cependant, le taux de perte reste très variable selon la localisation des parcelles et le taux d’enherbement des rangs. Les vignes taillées plus tardivement ont globalement été épargnées, leurs bourgeons étant à un stade moins avancé.

Ainsi, on estime entre 10 à 15% de pertes globales sur l’AOC Montlouis sur Loire. Dans l’Anjou, le taux de perte varie de 1 à 50% selon les parcelles. A Vouvray, où les températures ont varié entre 0 et -2°C, les dégâts observés sur bourgeons restent très anecdotiques. « Les dégâts causés ont surtout touché les bords de bourgeons mais les cœurs des bourgeons sont restés indemnes de manière générale » explique Jean-Philippe Pieaux, président de l’ODG de Vouvray.

Les vignerons concernés par le gel restent optimistes. « En 2012, nous avons eu du gel. Les bourgeons étaient à un stade plus avancé et nous avons tout de même pu récolter dans de bonnes conditions» se rassure François Chidaine, président de l’ODG de Montlouis sur Loire.

Une nouvelle vague de froid est annoncée la semaine prochaine par Météo France. Reste à espérer que cela n’apportera que de la pluie.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé