Accueil / Viticulture / Un distributeur champenois interpelle l'Anses

Aminotriazole
Un distributeur champenois interpelle l'Anses

L'aminotriazole est interdit en France depuis le 31 décembre 2015. Aucun délai d'écoulement des stocks n'a été prévu. Un distributeur champenois a interpellé l'Anses sur cette question.
Par Christelle Stef Le 10 mars 2016
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Un distributeur champenois interpelle l'Anses
Marie Christine de Guénin et Claude Vergnet de l'Anses - crédit photo : Christelle Stef
L

e 8 mars à Paris, l’Association française de protection des plantes (AFPP)  a organisé une journée d’information sur la réglementation des produits de la protection des plantes. Près de 300 personnes y ont assisté. Au programme : le point sur la nouvelle procédure d’homologation des produits, les CEPP (certificats d’économie de produits phytosanitaires), le dispositif de phytopharmacovigilance, le certiphyto…

Un retrait anticipé sans délai d'écoulement

Lors d’une séance dédiée aux questions, un distributeur champenois a interpellé l’Anses sur le sort qui a été réservé à l’aminotriazole. « Elle a été interdite de vente et d’utilisation le même jour (le 31 décembre 2015, NDLR) », a déploré Luc Truchon, de la CSGV. Aucun délai d’écoulement des stocks n’a en effet été prévu, ce qui suscite l’incompréhension des distributeurs et des viticulteurs.

« Il s’agit d’un dossier un peu compliqué. Les autorités de l’agence, compte tenu du caractère dangereux de cette substance active (elle est considérée comme étant un perturbateur endocrinien, NDLR) ont décidé d’anticiper son retrait », a répondu Marie-Christine de Guénin, de l’Anses. Et son collègue Claude Vergnet d’enfoncer le clou : « Le risque pour l'applicateur était inacceptable, même avec tous les équipements de protection possible. Dans ces conditions, l’agence se doit de retirer le produit sans délai. » À quelles données fait-il référence ? Nous n’en saurons pas plus…

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé