Accueil / Viticulture / L'Argentine resterait dans la lignée de 2015

Vendanges 2016
L'Argentine resterait dans la lignée de 2015

Les premiers pronostics évoquent une récolte dans la lignée de 2015, de l'ordre de 2,4 millions de tonnes de raisins.
Par Alexandre Abellan Le 06 janvier 2016
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
L'Argentine resterait dans la lignée de 2015
Présentation par l'INV du profil qualitatif du millésime 2016, ce 29 décembre 2015 à Mendoza. - crédit photo : INV
P

rudent, l’Institut National de Viti-Viniculture (INV) souffle le chaud et le froid dans ses premiers retours sur la récolte à venir dans le vignoble argentin. Soulignant qu’il n’y a eu que « de rares phénomènes de grêles, de gel ou d’excès d’eau » sur la saison 2015-2016, ses techniciens misent sur des volumes récoltés du même l’ordre qu’en 2015. Les conclusions de leur premier rapport technique concèdent cependant que « les conditions culturales dans de nombreux vignobles ne sont pas optimales ».

Après un printemps frais et humide, le vignoble argentin affiche globalement trois semaines de retard de végétation et une forte présence de mildiou. Malgré ces auspices défavorables, l’INV rappelle qu’à trois mois des vendanges « le suivi des conditions d’humidité et de température sera crucial pour l’avenir du potentiel de production ». Une formule d’usage renforcée par des inspections encore partielles et arrêtées au 21 décembre (depuis, El Niño soumet le pays à une vague de chaleur orageuse).

La récolte sera inférieure à la moyenne

Si l’INV se garde d’annoncer toutes données chiffrées, le quotidien Los Andes a eu échos de premières estimations officieuses, de l’ordre de 2,4 millions de tonnes de raisin. Gestionnaire de contrôle de l’INV (et ancienne présidente de l’Organisation Internationale de la Vigne et du Vin), Claudia Quini confie que « tout porte à croire que la récolte sera inférieure à la moyenne historique de 2,6 millions de tonnes. Une diminution de l’ordre de -10 %. »

Une première estimation officielle sera annoncée en février, puis ajustée en mars. Permettant à la filière de préparer sa prochaine campagne de commercialisation (alors qu’elle se trouve en crise), ces estimations permettent à l’INV de préparer ses rentrées fiscales et son budget. Ce suivi représente un investissement de 29 500 € pour l’INV, avec 22 techniciens travaillant sur 800 parcelles.

Chiffres clés
En 2015, les 226 400 hectares du vignoble argentin ont récolté 2,41 millions de tonnes de raisin (-9 % par rapport à 2014). D’après l’INV, ce sont 13,36 millions d’hectolitres de vin qui ont été produits en Argentine l’an dernier.
Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé