LE FIL

Cité du Vin

A l’extérieur, les travaux sont finis

Mardi 29 décembre 2015 par Alexandre Abellan

Aperçus hivernaux de la façade finalisée de la Cité du Vin
Aperçus hivernaux de la façade finalisée de la Cité du Vin - crédit photo : Fondation de la Cité du Vin
A six mois de l’ouverture, les travaux de construction du musée d’attractions viti-vinicoles se sont achevés. Restent l'aménagement et la mise en scène de cet ensemble monumental.

Jusqu’à présent seulement visible (ou plutôt imaginable) sur les modélisations d’architectes, la tour de la Cité du Vin vient de prendre sa forme définitive, après plus de deux ans de chantier sur les quais bordelais. Sa façade est désormais achevée, avec la fin de la pose de 5 770 mètres carré de panneaux en aluminium et 972 m2 de verre sérigraphié (photo ci-dessous). « Le bâtiment en construction est très proche de la représentation mentale que j’en avais. Sa grandeur est encore plus impressionnante que sur le papier » témoigne l’architecte à son origine, Anouck Legendre (X-TU), qui définit son oeuvre comme un « cercle vertueux de découvertes ».

Mais les travaux sont encore loin d’être finis. « Aujourd’hui, 150 personnes travaillent au second oeuvre. A l’intérieur, c’est vraiment un chantier… Une fois fini, on pourra passer à l’aménagement de la scénographie » confiait Philippe Massol, le directeur de la Cité du Vin, à l’occasion de l’assemblée générale du Conseil Interprofessionnel des Vins de Bordeaux, ce 14 décembre. En dates, cela donne une nouvelle série de travaux d’aménagements (audiovisuels et scénographiques de l’intérieur, mais également paysagers à l’extérieur). La remise des clés à la ville de Bordeaux prévue ce 31 mars. L’ouverture au public étant fixée au premier juin (pour une inauguration officielle le lendemain), cela laisse les mois d’avril et mai pour tester et roder cette plate-forme oenotouristique qui ne manque pas d’ambitions.

Au moins 450 000 visiteurs attendus chaque année

Au total, la construction de la Cité du Vin aura représenté un budget de 81 millions d’euros hors taxe. Si les collectivités en assument la plus grande part de l’enveloppe (38 % pour la ville de Bordeaux, 10 % pour la Métropole, 7 % la Région, 1 % le département…), la filière est particulièrement impliquée (26 % par le mécénat). Dès son lancemenent, la Cité affiche l’ambition de ne plus recourir au subvention et de se financer par ses recettes propres et les dons de mécènes. Pour se faire, la Cité vise 450 000 visiteurs sur l’année 2017, selon la « fourchette basse » d’études de 2010 et 2013. A noter que les abonnements doivent être ouverts à la vente en mars 2016, la e-billeterie sera lancée en avril.

 

Tags : Bordeaux CIVB

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé