Accueil / Commerce/Gestion / Bordeaux accuse toujours le coup de la petite récolte 2013

Déficit commercial
Bordeaux accuse toujours le coup de la petite récolte 2013

Pesant depuis deux campagnes sur les performances commerciales des vins de Bordeaux, les vendanges 2013 pourraient encore jouer sur la dynamique commerciale de cette nouvelle campagne.
Par Alexandre Abellan Le 16 décembre 2015
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Bordeaux accuse toujours le coup de la petite récolte 2013
Jean-Philippe Code présentant les performances commerciales girondines ce 14 décembre, à la Cité Mondiale du Vin - crédit photo : Alexandre Abellan (Vitisphere)
«

Nous n’avons pas encore vu tous les effets du manque de Bordeaux en 2013 » prévient Bernard Farges, le président du Conseil Interprofessionnel du Vin de Bordeaux. Depuis juin 2013, les sorties de chai enregistrées par le CIVB ont enregistré une chute de 920 000 hectolitres (tombant à 4,72 millions hl fin juin 2015), quand la récolte historiquement basse de 2013 enregistrait un déficit de 1,88 million hl par rapport à la moyenne quinquennale (avec 3,84 millions hl en 2013, contre 5,72 entre 2008-2012). Jouant la prudence, le CIVB mise ainsi sur une commercialisation de 5,1 millions hl sur la campagne 2015-2016, les millésimes 2014 et 2015 étant au final loin d’être pléthoriques (les stocks ont chuté de 1,9 million hl en deux ans, à 7 millions hl fin juin 2015).

Mais, malgré « les baisses de la demande et des disponibilités, les résultats restent appréciables par rapport à la décennie. L’essentiel de la baisse est concentrée sur l’entrée de gamme et le vrac » souligne Jean-Philippe Code, le directeur des statistiques du CIVB. Il souligne également qu’« en juin 2015, on retrouve le niveau d’exportation d’il y a trois ans, avec la reprise des pays tiers (après période de repli) et la décroissance des pays européens (après un relatif maintien) ». Fin septembre 2015, les importations chinoises sont ainsi en hausse de 14 % (à 432 000 hl), celles américaines de 3 % (à 181 000 hl). Celles japonaises reculent de 10% (à 155 000 hl), comme celles de Hong-Kong (-4 % à 79 000 hl), d’Allemagne (-29 % à 210 000 hl), de Belgique (-11 % à 212 000 hl) et du Royaume-Uni (-18 % à 181 000 hl).

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé