LE FIL

Start-ups innovantes

Grand oral pour la première cuvée de 33 Entrepreneurs

Vendredi 05 juin 2015 par Alexandre Abellan

Start-ups innovantes : grand oral pour la première cuvée de 33 Entrepreneurs

Véhicule d'investissement dédié au vin, à la gastronomie et au tourisme, l'accélérateur de start-ups 33 entrepreneurs tenait ce 4 juin son "demo day"(prononcez-le « démodé » et vivez-le « hyper-connecté »). Lancé à Bordeaux en mars dernier, le programme d'accélération de 4 start-ups vient de s'achever sur la présentation, chronométrée, de leurs projets (soit un pitch). L'occasion pour chaque équipe d'entrepreneurs de présenter les évolutions de leurs projets respectifs. Et malgré la vitesse de l'expérience (trois mois), ils ont été nombreux grâce aux confrontations avec des experts (ou mentors).

« On avait fait un pull, on l'a détricoté pour en faire une écharpe... ou un bonnet » rapporte Olivier Thibert, président-fondateur Goot (application conseillant un caviste à un consommateur selon sa proximité et ses besoins). Guidé par des professionnels du secteur, il a en effet transformé son approche du BtoC au BtoB : « il existe aujourd'hui 1 600 applications dédiées au vin, énormément d'applis sociales, mais aucune qui s'adresse aux besoins des cavistes : visibilité de la consommation et facilitation de la livraison ». Refondée, son application est aujourd'hui opérationnelle (avec un recrutement de cavistes en cours à Bordeaux, pour 3 000 références aujourd'hui) et doit maintenant finaliser son système de livraison.

Même écho du côté de Simpki (moteur de recherche organisant des week-ends à partir du budget), dont le co-fondateur, Serge Milon, estime que « l'ADN est resté le même, mais on est passé d'un focus produit à un focus business. Au départ, on avait un moteur de recherche. Là on va migrer sur une plate-forme transactionnelle, avec l'achat dynamique de packages hébergement-transport. » Pour les autres start-ups (le prometteur capteur œnologique Winegrid et la plate-forme de conseil Wineta), les évolutions et affinements sont tout aussi importants. « Le lancement d'une start-up est un marathon, on sort juste de 3 mois de sprint » résume Nicolas Viennot (co-fondateur Simpki).

La prochaine cuvée de 33Entrepreneurs est attendue à Bordeaux pour l'automne 2015, avec cette fois 8 start-ups. Au printemps 2016, ce seront 12 start-ups qui seront placées dans l'incubateur. Ces candidats au mentorat sont sélectionnés dans un cycle de concours d'innovations (en 18 mois, 25 se sont tenus dans le monde).

 

 

[Photo : En scène pour recevoir leurs diplômes « Boot Camp de Saint-Cyr », les représentants des start-ups ce 4 juin au CAPC de Bordeaux]

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé