Accueil / Viticulture / Des disques émotteurs à moteur prometteurs pour travailler le sol dans les vignes
Des disques émotteurs à moteur prometteurs pour travailler le sol dans les vignes
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin

Alsace
Des disques émotteurs à moteur prometteurs pour travailler le sol dans les vignes

En Alsace, un constructeur a mis au point des disques émotteurs à moteur hydraulique, efficaces même lorsque le tracteur avance doucement. Les premiers utilisateurs apprécient.
Par Martin Caillon Le 24 novembre 2022
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
 Des disques émotteurs à moteur prometteurs pour travailler le sol dans les vignes
Disques émotteurs motorisés de Viti Wald. Modèle double disque - crédit photo : DR
L

es disques émotteurs Viti'Wald animeront-ils le marché de Noël de Strasbourg cette année ? En Alsace, trois domaines viticoles s’en soucient peu. Ils ont déjà acquis ces outils ou sont en passe de le faire.

Le domaine Ehrhart André & Fils, à Wettolsheim, dans le Haut-Rhin, a ouvert le bal au printemps dernier. Pas surprenant ! L’idée d’utiliser des disques émotteurs hydrauliques trotte dans la tête d’André Erhhart, son gérant, depuis un moment.

Ce dernier entretenait déjà les 10 ha de vigne de son domaine avec des disques émotteurs Viti'Wald. Des modèles doubles classiques, mus seulement par l’avancement du tracteur, employés en complément de décavaillonneuses et de lames. « Ils fonctionnent bien, mais il faut avancer entre 7 et 8 km/h au moins pour qu’ils soient efficaces, tempère le viticulteur. Dans les parcelles en coteaux, c’est bien sûr impossible. » Dans ces cas, employer des disques animés lui semblait plus indiqué. Mais où en trouver ?

Moteur hydraulique

André Erhhart soumet l’idée à son voisin Bruno Marchal, gérant de Viti'Wald. Rapidement, le fabricant répond à sa demande en dotant son disque émotteur d’un moteur hydraulique.

À l’automne 2021, le viticulteur teste ce nouvel outil. Il monte les disques de part et d’autre d’un cadre Braun à l’avant d’un vieux tracteur interligne Sauerburger. Il règle l’angle d’attaque et l’inclinaison des satellites. Branche le tout sur l’hydraulique du tracteur, et c’est parti !

Essai concluant

Essai concluant ! Dans une parcelle argilo-calcaire au sol souple, « les disques ont bien émietté la terre et arraché sans peine les adventices, y compris à faible allure ». Pour cela, le chauffeur adapte la vitesse des disques à celle du tracteur en continu à l’aide d’une molette en cabine.

Une frustration toutefois, André Erhhart n’a pu utiliser qu’une seule fois son outil depuis qu’il l’a acquis ce printemps. « Cet été, le sol était trop sec », déclare-t-il. Viti'Wald réfléchit déjà à des dents encore plus agressives pour y remédier. Le vigneron, lui, prédit quoi qu’il arrive un bel avenir aux satellites à moteur.

Au domaine Dopff Au Moulin, à Riquewihr, les disques émotteurs hydrauliques sont les bienvenus ! L’exploitation, qui compte 65 ha de vigne, est en conversion bio. « On va avoir besoin d’outils ! », anticipe Frédéric Wenson.

Des disques bienvenus pour la conversion bio

Le chef de culture compte sur ses disques émotteurs. Le domaine en possède deux paires : l’une classique sur un cadre porté arrière, l’autre hydraulique sur le porte-outils enjambeur Acolyte de Boisselet qui reçoit au cours de la saison des disques débutteurs, des décavaillonneuses ou des lames. « Le nouvel outil Viti'Wald permettra de l’utiliser davantage. »

Les satellites sont fixés de part et d’autre du portique de l’outil et sont animés grâce à la centrale hydraulique embarquée sur l’Acolyte. Traîné par un Mc Cormick F 90 N, le tout permet de travailler un rang complet.

FrEdEricWenson.jpg

Frédéric Wenson (crédit photo DR)

« Avant d’acheter les disques, mi-juillet, on les a essayés une fois en juin sur quelques rangs seulement », prévient Frédéric Wenson. Il a d’abord réglé leur inclinaison – à la main –, afin d’obtenir un léger buttage. Puis il a passé l’outil dans une parcelle de limon souple, entre 4 et 5 km/h. « Il faut avancer assez lentement avec l’Acolyte », conseille-t-il. Pour deux raisons : l’appareil est assez haut et encombrant. Et le chauffeur ne voit pas les émotteurs lorsqu’il regarde derrière lui. Malgré cela, il travaille sereinement car l’Acolyte est équipé de palpeurs qui le maintiennent en continu dans l’axe du rang. Les déflecteurs sur le côté des disques émotteurs permettent de passer à 5 cm des souches sans les blesser. Les disques étant animés, ils nettoient bien le sol quelle que soit la vitesse du tracteur. Le chauffeur n’a pas besoin de démarrer au quart de tour à l’entrée d’un rang. « On préserve les fils d’amarre ! », apprécie Frédéric Wenson.

Emballée, Mélanie Pfister va passer commande

Ça s’anime sous les rangs aussi chez Mélanie Pfister à Dahlenheim. Son père, André, a testé les disques à moteur Viti'Wald mi-mai prêtés par le constructeur. Passé entre 5 et 6 km/h dans une parcelle argilo-calcaire couverte d’adventices de 10 à 15 cm de haut, l’appareil a donné de bons résultats. « J’ai réglé le débit d’huile pour les faire tourner un peu plus vite que la vitesse d’avancement. » Emballé par l’expérience, le domaine s’apprête à passer commande.

André Pfister va monter la paire d’émotteurs doubles sur un porte-outils Viti'Wald à l’avant d’un tracteur interligne. « Un modèle en forme de U inversé qui enjambe le rang côté droit. Il offre une meilleure visibilité sur les disques que le montage entre-roues. Et on travaille le cavaillon sur un rang complet, y compris celui bordant la parcelle », apprécie le viticulteur. 

Pulsés par l’hydraulique, les disques maintiennent aussi mieux l’outil dans l’axe du rang. « Avec des émotteurs classiques, le tracteur a parfois tendance à partir de travers. Équipé de disques à moteurs, j’ai moins observé ce phénomène. »

 

Les caractéristiques des disques émotteurs animés Viti'Wald

Disques : doubles (ou triples en option), étoilés, à dents courbes. Diamètre :  370 ou 435 mm. Montage : châssis avant, arrière ou entre-roues. Moteur : hydraulique. Débit : 15 l/min. Réglages : vitesse de rotation (hydraulique) ; angle d’attaque et inclinaison (manuel). Profondeur de travail : de 3 à 15 cm. Vitesse d’avancement : de 2 à 8 km/h. Prix : 2 790 € la paire de doubles disques, supports compris.

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé