Accueil / Commerce/Gestion / Nouveau cru bourgeois pour l'australien Treasury Wine Estates (Penfolds)

Médoc
Nouveau cru bourgeois pour l'australien Treasury Wine Estates (Penfolds)

Pâtissant des taxes chinoises sur les vins australiens, le groupe TWE se renforce dans le vignoble bordelais en reprenant les propriétés des héritiers Vincent Mulliez.
Par Alexandre Abellan Le 18 novembre 2021
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Nouveau cru bourgeois pour l'australien Treasury Wine Estates (Penfolds)
Le château Belle-Vue est l'un des 14 Crus Bourgeois Exceptionnels du classement 2020. - crédit photo : Château Belle-Vue
«

 Treasury Wine Estates vient de se porter acquéreur de trois propriétés dans le Médoc sur la commune de Macau : château Belle-Vue (14,99 hectares), Cru Bourgeois Exceptionnel, château Gironville (5,23 hectares) en appellation Haut-Médoc, château Bolaire (7 hectares) en appellation Bordeaux ainsi que la marque Petit Verdot by BV » annonce un communiqué du groupe australien. TWE rachète les vignobles acquis à partir de 2004 par le défunt Vincent Mulliez (disparu en 2010).

Après avoir acquis son premier vignoble français en 2019 avec le château Cambon la Pelouse (65 ha, cru Bourgeois), le groupe TWE investit de nouveau sur la rive gauche. « Ces acquisitions à proximité permettront également de développer des synergies entre les propriétés » indique le communiqué, ajoutant que « la France est une région stratégiquement importante pour Treasury Wine Estates et les vins français représentent une belle opportunité de se développer sur nos principaux marchés ».

Diversification

Lors de sa première acquisition française en 2019, TWE indiquait chercher à gagner des parts de marché en Asie grâce à un élargissement de son portefeuille. Alors que les vins australiens sont très lourdement handicapés par des taxes punitives sur le marché chinois, ces nouvelles acquisitions semblent répondre à une nécessité renforcée de diversification des approvisionnements. Avec une centaine d’hectares, ces propriétés bordelaises restent cependant secondaires dans l’ensemble du groupe TWE, qui recense 13 000 ha sous 70 marques (dont Penfolds et Beaulieu Vineyard).

 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé