Accueil / Politique / Le moment décisif approche pour la levée définitive des taxes américaines sur les vins français

Mobilisation transatlantique
Le moment décisif approche pour la levée définitive des taxes américaines sur les vins français

L'épée de Damoclès n'est toujours pas retirée, mais les bonnes fées se rassemblent sur le berceau des négociations entre l'Union Européenne et les États-Unis qui se tiennent actuellement.
Par Alexandre Abellan Le 15 juin 2021
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Le moment décisif approche pour la levée définitive des taxes américaines sur les vins français
La venue à Bruxelles du président Joe Biden alimente les espoirs du vignoble européen d'obtenir une annonce de suspension définitive des droits de douane actuellement suspendus jusqu'au 11 juillet. - crédit photo : White House (Air Force One)
A

lors que se tient ce 15 juin à Bruxelles le premier sommet entre la nouvelle administration des États-Unis, celle du président Joe Biden, et l’Union Européenne, les appels au retrait ferme et définitif de toute taxation sur les vins se multiplient des deux côtés de l’Atlantique. Dans une déclaration conjointe, 36 élus du Congrès américain et 50 députés du Parlement européen appellent à la résolution des disputes commerciales pesant sur la filière vin. Soit les contentieux sur les subventions à l’aéronautique (constructeurs Airbus et Boeing) et la surproduction de métaux (acier et aluminium), qui ont conduit à la mise en place de tarifs douaniers punitifs sur les vins et spiritueux.

Les signataires regrettent « profondément que le secteur vitivinicole, en tant qu'industrie notable dans nos deux économies, soit parfois pris entre les feux de différends commerciaux qui lui sont extérieurs, causant des dommages économiques aux producteurs et mettant en péril les millions d'emplois qu'ils soutiennent ». Dans un communiqué, l’eurodéputée Irène Tolleret, co-présidente de l’intergroupe vin, souligne que « la dispute commerciale Airbus-Boeing, se rajoute aux énormes difficultés subies par le secteur viticole à la suite de la crise de la Covid-19 […] ainsi qu’aux derniers phénomènes de gel qui ont dévasté les vignobles en France, mettant des nombreux producteurs au bord de la faillite. Il faut arrêter une fois pour toutes de prendre les producteurs en otage dans des disputes commerciales dont ils ne sont pas à l’origine ».

Date butoir du 11 juillet

« Un environnement de libre-échange du vin est essentiel pour préserver les efforts et les investissements de longue date de nos entreprises viticoles et la durabilité de nos vignobles » déclare Jean-Marie Barillère, le président du Comité Européen des Entreprises Vins (CEEV), dans un communiqué commun avec le Wine Institute californien saluant l’initiative des parlementaires. Alors que la fin du délai de suspension des taxe Airbus (du 11 mars au 11 juillet) approche, la mobilisation va crescendo. Ce 10 juin, 113 organisations américaines et européennes appelaient également au retrait de toutes les taxes menaçant le commerce transatlantique (des constructeurs de motos aux producteurs de viande, en passant par le café et les produits laitiers).

Nous attendons un signal positif

Avec ce cumul d’appels pressants, « nous espérons faire bouger les positions des deux côtés de l’Atlantique avant le 10 juillet, date fixée pour la fin du moratoire accordé par les deux blocs sur les sanctions contre les exportations. Nous espérons un signal positif à la suite des pourparlers qui ont lieu aujourd'hui entre le président américain, Joe Biden et les représentants de l’Union européenne » conclut Irène Tolleret

 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé