LE FIL

Déconfinement commercial

5 salons d’automne pour les vignerons indépendants

Vendredi 04 juin 2021 par Alexandre Abellan

Le prochain rendez-vous « en présentiel » des vignerons indépendants aura lieu dans le vignoble, avec l’organisation de leur pique-nique national du 19 au 21 juin prochains.
Le prochain rendez-vous « en présentiel » des vignerons indépendants aura lieu dans le vignoble, avec l’organisation de leur pique-nique national du 19 au 21 juin prochains. - crédit photo : Vignerons Indépendants
La fédération nationale des caves particulières vient de repositionner pour cette fin d’année déconfinée ses rendez-vous ouverts au grand-public.

Cette fois, c’est la bonne ! Après plus d’une année blanche sans vente en parc d’exposition, les salons des Vignerons Indépendants de France vont accueillir leurs exposants et visiteurs cette fin d’année. Les bons de réservation venant de partir, les rendez-vous sont pris à Clermont-Ferrand (15-17 octobre), Lyon (21-25 octobre), Reims (12-15 novembre), Lille (19-22 novembre) et Paris Porte de Versailles (2-5 décembre, avec peut-être une soirée d’avant-première).

« Il y a une forte attente en interne, les vignerons nous sollicitent pour savoir quand ils pourront y retourner. Et la clientèle que l’on rencontre lors de livraisons a également hâte de nous retrouver » rapporte Pierre-Antoine Giovannoni, le vice-président en charge des salons au sein des Vignerons Indépendants. « Nous allons tous être content de nous retrouver ensemble, les solutions adaptatives ont joué leur rôle » souligne le vigneron angevin, alors qu’un nouveau drive a été mis en place, pour le retrait de commandes effectuées sur les parkings de parcs expositions courant juin (à Strasbourg, Paris et Bordeaux)

"Les signaux passent au vert"

L’automne semblant bien loin face rythme d’évolution de la pandémie mondiale de Covid, les modalités sanitaires de ces évènements restent actuellement floues. Le ministère de la Santé et les préfectures n’ayant pas fixé de cadre, « nous avons plusieurs schémas sanitaires potentiels » note Pierre-Antoine Giovannoni, qui évoque probablement un recours au passe sanitaire avec ou sans test-PCR complémentaire. « Actuellement les signaux passent au vert. S’il devait y avoir un nouveau pic [de contaminations] en automne, la vaccination devrait éviter les problèmes » avance l’organisateur. Cette fois, c’est la bonne !

 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé