LE FIL

AgriPredict

Des SMS pour alerter les viticulteurs avant une gelée ou un coup de chaud

Vendredi 07 mai 2021 par Marion Bazireau

Alix Roumagnac et Jérôme Despey dans la « vigie » de Predict Services.
Alix Roumagnac et Jérôme Despey dans la « vigie » de Predict Services. - crédit photo : Marion Bazireau
La Chambre d’agriculture de l’Hérault s’associe avec une filiale de Météo France pour bâtir un dispositif d’alertes envoyées aux agriculteurs et viticulteurs plusieurs jours avec un coup de chaud ou une vague de gel.

C’est un partenariat inédit que la Chambre d’agriculture de l’Hérault a signé ce 3 mai avec l’entreprise Predict Services, filiale de Météo France, AirBus et BRL, spécialisée la veille météorologique.

« Pendant 3 ans, nous allons mettre en place AgriPredict. C’est un dispositif d’alerte SMS, ciblé par commune et par niveau graduel, destiné aux agriculteurs et viticulteurs en prévision des vagues de gel ou des coups de chaleur » indique Jérôme Despey, président de la Chambre.

Ces SMS gratuits seront envoyés plusieurs jours à l’avance. « Ils intègreront un lien vers une page du site web de la Chambre qui leur donnera des préconisations pour tenter de limiter l’impact de l’évènement » poursuit le président. En cas de coup de chaud, les viticulteurs seront par exemple invités à ne pas traiter au soufre. En cas de gel, les techniciens leur conseilleront de ne pas labourer.

Les partenaires travaillent actuellement sur l’élaboration des seuils climatiques par cultures et stades phénologiques, avec différents niveaux d’alertes et à la rédaction des fiches techniques. La difficulté est notamment de bien jauger l'utilité de faire partir les alertes.

Une première en agriculture

Predict Services a l’habitude de réaliser cet exercice avec les mairies ou les industriels. En agriculture, c’est une première.

« Nous avons déjà fait un premier test en avril lors de la vague de froid. Plusieurs viticulteurs nous ont remercié » se réjouit Jérôme Despey.

« Un autre challenge va être de rendre le site web hyper communicant et d’en faire un vrai outil d’aide à la décision. Si ça marche, AgriPredict sera déployé au niveau régional puis national ». Le service sera aussi étendu aux risques d’inondation, de grêle, de tempête, ou de fortes chutes de neige.

D’une valeur de 250 000€, le projet est financé par un consortium composé de collectivités territoriales, du Département de l’Hérault, et de Groupama Méditerranée.

 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé