Accueil / Viticulture / La pulvérisation confinée Bliss arrive sur le marché

Innovation
La pulvérisation confinée Bliss arrive sur le marché

Les descentes de pulvérisation Bliss, qui éliminent la dérive et font économiser entre 20 et 40 % de produits de traitement pourront être testées par les viticulteurs cet été avant une commercialisation à grande échelle en 2022.
Par Marion Bazireau Le 17 février 2021
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
La pulvérisation confinée Bliss arrive sur le marché
Le prototype des descentes de pulvés antidérive Bliss Ecospray - crédit photo : Bliss Ecospray
l

« Un accélérateur de start-up est en train de finaliser un business plan, le potentiel est énorme » révélait il y a six mois Vincent De Rudnicki. L’ancien chercheur à l’Inrae annonce aujourd’hui la création de la société Bliss Ecospray, en partenariat avec le studio Technofounders, déjà connu pour le procédé UV Boosting.

Cette nouvelle structure va industrialiser et lancer la commercialisation de son innovation Bliss, qui, à défaut d’avoir convaincu un constructeur, avait emporté l’adhésion des viticulteurs lors de sa présentation durant le dernier salon Sitevi.

« Bliss est le premier vrai système de pulvérisation confinée » rappelle Vincent De Rudnicki. Après des années passées à mesurer la performance des pulvérisateurs du marché, il a eu l’idée d’exploiter l’effet coanda, connu dans le secteur de l’aéronautique, pour confiner les produits phytosanitaires à l’intérieur d’une lame d’air expulsé à plus de 200 km/h tout autour des buses.

Premières démonstrations dans quelques mois

Vincent De Rudnicki promet un maximum de 2 % de dérive, contre 20 à 80 % sur le matériel existant, et une couverture de la canopée de 87 %. Il ajoute que « les descentes Bliss Ecospray sont légères, peu encombrantes et compatibles avec un fonctionnement multi rangs pour optimiser les temps de traitement ».

Les partenaires vont développer un premier système industrialisable et organiser des démonstrations chez les viticulteurs intéressés dans les prochains mois afin de pouvoir proposer des équipements à la vente dès 2022.

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé