Accueil / Viticulture / 2021, l'odyssée du vin et de la vigne dans l'espace dévoilera ses enseignements

Changement climatique
2021, l'odyssée du vin et de la vigne dans l'espace dévoilera ses enseignements

Un programme de recherche inédit va analyser ces prochaines semaines des échantillons de vins et de sarments ayant séjourné plusieurs mois sur la Station Spatiale Internationale.
Par Alexandre Abellan Le 15 janvier 2021
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
2021, l'odyssée du vin et de la vigne dans l'espace dévoilera ses enseignements
Les bouteilles de Bordeaux (à gauche) et les sarments de vigne (à droite) arriveront cette fin janvier à Bordeaux (par avion). - crédit photo : Space Biology Unlimited
C

e 13 janvier, la navette SpaceX cargo Dragon amerrit à proximité de la Floride avec deux cargaisons des plus originales pour une mission spatiale privée : 12 bouteilles de vin et 320 sarments de vigne restés respectivement 14 et 10 mois sur la Station Spatiale Internationale. Protégés par des caissons, ces lots de vins de 75 cL(expérience Commubios) et de sarments de 40 mm (projet CANES) vont désormais être transportés à Bordeaux. Des chercheurs de l’Institut Supérieur de la Science et du Vin (ISVV) vont les comparer avec des échantillons équivalents restés sur Terre, pour en analyser les différences.

Baptisée « mission Wise » (pour Vitus Vinum in Spatium Experientia), cette opération de recherche privée est menée par l’entreprise française Space Biology Unlimited (filiale de la société Space Cargo Unlimited, basée au Luxembourg) afin de mesurer « l'évolution naturelle des plantes réagissant au stress » d’un vol spatial (radiations, microgravité…). Dans un communiqué, l’entreprise indique « anticiper que les plantes qui ont séjourné dans l'espace seront plus résistantes à d'autres types de stress (augmentation du niveau de sel dans les sols, etc.), et peuvent libérer le potentiel de variétés mieux adaptées à une Terre plus chaude avec moins d'eau potable ».

Souches adaptées

Les sarments de cabernet sauvignon et de merlot vont être analysés par l’ISVV pour chercher des mutations et adaptations aux conditions de stress spatiales. Le but étant de « stabiliser les souches adaptées » indique Space Biology Unlimited. Concernant les lots de vins envoyés dans l’espace, « une dégustation privée et organoleptique aura lieu fin février à Bordeaux avec l'un des œnologues et agronomes bordelais les plus réputés, Franck Dubourdieu » précise le communiqué.

D’autres lancements de composés vitivinicoles dans l’espace sont prévus à terme, notamment pour étudier les impacts de la microgravité sur les cinétiques fermentaires ou des radiations solaires lors d’un vol suborbital sur les métabolites des microorganismes.


 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé