LE FIL

Covid-19

Un numéro vert pour aider les entreprises

Lundi 23 mars 2020 par Marion Sepeau Ivaldi

Pour répondre à vos questions sur les aides aux entreprises, un numéro vert est mis en place ce lundi 23 mars.
Pour répondre à vos questions sur les aides aux entreprises, un numéro vert est mis en place ce lundi 23 mars. - crédit photo : CC0 Creative Commons
Ce jour est lancé un numéro vert pour accompagner les entreprises dans les différentes mesures de soutien annoncées par le président de la République.

0 800 94 25 64 : c’est le numéro vert à composer pour se faire aider par le Conseil national des administrateurs judiciaires et mandataires judiciaires. Ce dispositif d’aide, lancé en partenariat avec le Ministère de l’économie et des finances et en lien avec le président de la Conférence générale des juges consulaires, mobilisera dans chaque région la quasi-totalité des administrateurs judiciaires et des mandataires. Objectif : aider les entreprises à décrypter et appliquer les mesures de soutien exceptionnelles mise en place dans le cadre de la crise du nouveau coronavirus. Il s’agit de se repérer dans le report des charges sociales et des créances fiscales, le rééchelonnement de crédits bancaires, le déclenchement des mesures de soutien proposées par la BPI. « Nos professionnels administrateurs et mandataires judiciaires rompus à l’exercice sur le terrain de la prévention et du traitement des difficultés se mettront bénévolement à la disposition des entreprises, de leurs dirigeants ou de leurs conseils pour les aider à surmonter les impacts divers de cette crise sanitaire d’une exceptionnelle gravité et inédite dans notre histoire, » explique Christophe Basse, Président du Conseil National des Administrateurs Judiciaires et Mandataires Judiciaires (CNAJMJ).

Languedo : un numéro vert mis en place par Ad'Occ

0800 31 31 01 : c'est le numéro vert mis en place par Ad'Occ pour permettre aux entreprises d'Occitanie de se renseigner sur les soutiens d'urgence (64 millions d'euros) mis en place par le Conseil régional. Ces soutiens sont notamment :

  • Un fonds de solidarité pour les TPE de moins de 10 salariés : 25 M€, en mars et renouvelé en avril, qui s'inscrit dans le cadre du fonds Etat.

 

  • L'élargissement et l'assouplissement des aides aux entreprises en difficulté de plus de 10 salariés : 10 M€.

 

  • La création d'un fonds de garantie bancaire avec BPI : 5 M€ avec effet de levier pour 100 M€ de prêts de trésorerie auprès des banques. La garantie portera sur des prêts inférieurs à 300 000 € (les prêts supérieurs à 300 000 € sont couverts par la garantie nationale).

 

  • La mise en œuvre d'un prêt rebond à taux 0% pour renforcer les fonds propres des PME : 8 M€ et effet levier de 55 M€. Prêt de 7 ans, avec un différé de 2 ans ; Prêt de 10 000 € à 300 000 € en parallèle d'un prêt bancaire du même montant.

 

  • Le dispositif "Former plutôt que licencier" qui ouvre le financement de la formation aux salariés : 4 M€. Cela doit permettre aux employés en situation de chômage partiel de bénéficier d'une formation financée par la Région Occitanie.

 

  • Un Fonds de secours aux secteurs associatif, culturel, sportif, de l'économie sociale et solidaire et de la politique de la ville : 5 M€.

 

  • La suspension pour 6 mois à compter du 1er avril des remboursements pour les avances remboursables contractées auprès de la Région : 7 M€.

 

  • L'exonération, dès le mois de mars, des loyers des entreprises qui sont hébergées en pépinières régionales.

 

 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé