LE FIL

USA

L’administration américaine propose d'augmenter les taxes de 100 %

Vendredi 13 décembre 2019 par Marion Sepeau Ivaldi

Une nouvelle menace de taxe punitive vient d'être formulée à l'encontre des produits européens par l'administration américaine.
Une nouvelle menace de taxe punitive vient d'être formulée à l'encontre des produits européens par l'administration américaine. - crédit photo : CC0 Creative Commons
Dans le cadre du conflit qui oppose l'Union européenne à Airbus, l’administration américaine envisagerait une nouvelle hausse des tarifs douaniers. Cette fois-ci pas seulement sur les vins.

Alors qu’une partie de la filière viticole rencontrait Bruno Le Maire ce 13 décembre à Bercy pour lui faire notamment part des inquiétudes liées aux taxes punitives des USA, le Wine Spectator annonce que l’administration Trump est en train d’étudier la piste d’une hausse des tarifs douaniers jusqu'à 100 % sur une liste de produits comprenant le vin quelque soient leur degré en alcool, mais aussi le fromage, la viande, l’huile d’olive, les yaourts, le whiskey et les brandies. Ces taxes s’appliquent à tous les produits les produits européens, contrairement à la taxe punitive de 25 % appliquée en octobre et qui ne concerne que l’Angleterre, l’Allemagne, l’Espagne et la France.

Les subventions d'Airbus dans la balance

Dans un communiqué publié le 12 décembre sur son site, l’USTR constate que les conclusions de l’OMC publiées le 12 décembre réaffirment que « des subventions (ndlr : versées à Airbus) continuent de causer des effets négatifs » et que « ces subventions ont été prolongées ». L’administration américaine considère ainsi que l’Europe n’a pas modifié sa politique de soutien à l’avionneur en dépit de 5 rapports de l’OMC pointant que ces subventions nuisent à l’aérospatiale américaine. Elle en conclut qu’une « action énergique est nécessaire pour convaincre l’Union européenne que ses intérêts résident dans la fin de ces subventions ».

« A la lumière des conclusions de l’OMC et en l’absence d’efforts pour résoudre le différend, les Etats-Unis lancent un processus pour évaluer l’augmentation des taux de droits de douane » écrit encore l’USTR qui publie un avis fédéral qui précise le niveau des taxes selon les produits. Il est consultable ici.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé