LE FIL

Tensions Chine vs Hong-Kong

Un passage à vide à Hong-Kong

Lundi 18 novembre 2019 par Juliette Cassagnes

Le port de Hong-Kong gère près de 24 millions de tonnes de fret maritime.
Le port de Hong-Kong gère près de 24 millions de tonnes de fret maritime. - crédit photo : site hongkongmaritimehub.com/
La situation tendue entre les manifestants anti-pékin de Hong-Kong et le pouvoir chinois conduit à un ralentissement du business du vin.

Hong-Kong est une place forte du marché mondial du vin, lié notamment à sa proximité géographique avec Shenzhen et Canton (Chine). Les récents soulèvements entre la population de Hong-Kong et les autorités chinoises ont pour conséquence de ralentir l'activité économique: les hôtels de luxe auraient par exemple enregistré des chutes des taux de réservation de l'ordre de 50 à 70% depuis quelques mois.

Le secteur du vin n'est pas épargné: « Il y a un trou d'air en ce moment à Hong-Kong », a ainsi expliqué Xavier Pignel-Dupont, directeur de la zone Asie-Pacifique chez Castel, lors d'une conférence récemment organisée sur le thème des marchés asiatiques.

"L'inquiétude prédomine"
Les chiffres des exportations françaises sur les 8 mois de 2019 confirment ces propos : les volumes sont en baisse de 19,2 % et la valeur résiste mieux, avec -3%.

Ce marché de consommation, limité en taille mais où le vin est très bien valorisé, sert aussi de "plaque tournante"  : « Beaucoup de nos clients chinois sont livrés là-bas et me demandent de conserver les vins chez nous ; ils ne veulent pas les prendre, ils sont inquiets », a précisé le responsable.

« Si le conflit persiste, il va falloir être inventif; peut -être envisager d'autres routes du vin ? Via Macao par exemple ? », a suggéré Guillaume Deglise, directeur de la maison bourguignonne Albert Bichot.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé