Accueil / Commerce/Gestion / Baisse généralisée de la production mondiale de vin

Vendanges 2019
Baisse généralisée de la production mondiale de vin

Après les vendanges des deux hémisphères, l'heure est aux premières estimations. « En 2019, la production mondiale de vin est estimée entre 258 et 267 millions d'hectolitres » annonce l'OIV, Organisation Internationale de la Vigne et du Vin, lors de sa conférence de presse le 31 Octobre à Paris. Moins 10% par rapport à l'année dernière. Les baisses de volume sont principalement concentrées en Europe et Amérique du Sud.
Par Claire Furet-Gavallet Le 31 octobre 2019
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Baisse généralisée de la production mondiale de vin
Après un volume de production exceptionnellement élevé en 2018, la production 2019 enregistre, selon les premières estimations de l'OIV, une baisse de 10%. - crédit photo : Daniela Costa OIV
M

oins 15% pour l’Europe

Dans l’Union Européenne, le volume de production est évalué à 156 millions d’hectolitres, soit 15 % de moins par rapport à 2018 (26,7 millions d’hl). Nul besoin de rappeler les conditions météorologiques de ce millésime passant du gel à la sécheresse en France, Italie et Espagne. Ces deux derniers enregistrent respectivement -15 et -24% de baisse de production. Ces volumes sont sous la moyenne quinquennale. L’UE représente toujours 60% de la production mondiale de vin, à 80 % en France, Italie et Espagne.

Les autres pays d’Europe constatent des niveaux de production sensibles à ceux de l’année dernière et des cinq dernières années. Le Portugal est le seul pays de l’UE dont la production sort plus importante que l’année dernière (+10 %) et au-dessus de sa moyenne quinquennale (+4 %).

 

Les rendements américains se maintiennent

Représentant 12 % de la production mondiale, les Etats-Unis estiment leur production 2019 à 23,6 millions d’hl soit -1% par rapport à 2018. C’est la quatrième année consécutive que le pays enregistre un niveau aussi élevé de production.

 

Scénario à deux vitesses dans l’hémisphère sud

Il représente 20% de la production mondiale et sa production est inférieure à 2018, comme dans l’UE, mais globalement dans la moyenne des quinze dernières années.

L’Amérique du sud enregistre la plus forte baisse avec -10% par rapport à 2018. Sa production s’élève à 13 millions d’hl. L’Afrique du Sud a produit 9,7 millions d’hl et enregistre, pour la deuxième année, consécutive une production inférieure à la moyenne des quinze dernières années, soit -9%.

En Australie, la production, en baisse de -3% en 2019, se maintient globalement avec 12,5 millions d’hl tout comme son voisin néo-zélandais qui enregistre -1% par rapport à 2018 avec 3 millions d ‘hl.

 

Les tendances en deux graphiques

Production mondiale de vin (hors jus et moûts) 2000-2019. Source : OIV

Production de vin hors jus et moûts* Source : OIV

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé