LE FIL

Vendanges 2019

Baisse généralisée de la production mondiale de vin

Jeudi 31 octobre 2019 par Claire Furet-Gavallet
Article mis à jour le 04/11/2019 16:15:57

Après un volume de production exceptionnellement élevé en 2018, la production 2019 enregistre, selon les premières estimations de l'OIV, une baisse de 10%.
Après un volume de production exceptionnellement élevé en 2018, la production 2019 enregistre, selon les premières estimations de l'OIV, une baisse de 10%. - crédit photo : Daniela Costa OIV
Après les vendanges des deux hémisphères, l’heure est aux premières estimations. « En 2019, la production mondiale de vin est estimée entre 258 et 267 millions d’hectolitres » annonce l’OIV, Organisation Internationale de la Vigne et du Vin, lors de sa conférence de presse le 31 Octobre à Paris. Moins 10% par rapport à l’année dernière. Les baisses de volume sont principalement concentrées en Europe et Amérique du Sud.

Moins 15% pour l’Europe

Dans l’Union Européenne, le volume de production est évalué à 156 millions d’hectolitres, soit 15 % de moins par rapport à 2018 (26,7 millions d’hl). Nul besoin de rappeler les conditions météorologiques de ce millésime passant du gel à la sécheresse en France, Italie et Espagne. Ces deux derniers enregistrent respectivement -15 et -24% de baisse de production. Ces volumes sont sous la moyenne quinquennale. L’UE représente toujours 60% de la production mondiale de vin, à 80 % en France, Italie et Espagne.

Les autres pays d’Europe constatent des niveaux de production sensibles à ceux de l’année dernière et des cinq dernières années. Le Portugal est le seul pays de l’UE dont la production sort plus importante que l’année dernière (+10 %) et au-dessus de sa moyenne quinquennale (+4 %).

 

Les rendements américains se maintiennent

Représentant 12 % de la production mondiale, les Etats-Unis estiment leur production 2019 à 23,6 millions d’hl soit -1% par rapport à 2018. C’est la quatrième année consécutive que le pays enregistre un niveau aussi élevé de production.

 

Scénario à deux vitesses dans l’hémisphère sud

Il représente 20% de la production mondiale et sa production est inférieure à 2018, comme dans l’UE, mais globalement dans la moyenne des quinze dernières années.

L’Amérique du sud enregistre la plus forte baisse avec -10% par rapport à 2018. Sa production s’élève à 13 millions d’hl. L’Afrique du Sud a produit 9,7 millions d’hl et enregistre, pour la deuxième année, consécutive une production inférieure à la moyenne des quinze dernières années, soit -9%.

En Australie, la production, en baisse de -3% en 2019, se maintient globalement avec 12,5 millions d’hl tout comme son voisin néo-zélandais qui enregistre -1% par rapport à 2018 avec 3 millions d ‘hl.

 

Les tendances en deux graphiques

Production mondiale de vin (hors jus et moûts) 2000-2019. Source : OIV

Production de vin hors jus et moûts* Source : OIV

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé