LE FIL

 Je reprends ma lecture 
{{str_intro_2}}
{{str_intro_3}}
{{message_alert}}
 {{bt_suivant}} 

 Je réponds 

Aude

Les Vignobles de Vendéole prennent leur envol

Vendredi 06 septembre 2019 par Michèle Trévoux

Dominique Farail, président et Olivier Ambry, directeur des Vignobles de Vendéole.
Dominique Farail, président et Olivier Ambry, directeur des Vignobles de Vendéole. - crédit photo : Michèle Trévoux
Issue de la fusion entre la cave de la Malepère et la cave du Razens, la plus grosse cave coopérative du Languedoc Roussillon a dévoilé ce jeudi 5 septembre son nouveau nom et son nouveau logo : les Vignobles Vendéole portent désormais les ambitions des 352 coopérateurs réunis sous cette même bannière.

Une page s’est tournée ce jeudi 5 septembre à la mairie de Montréal pour la plus grosse cave coopérative du Languedoc-Roussillon. Devant un parterre d’élus et des adhérents, venus par centaine, les dirigeants d’Evoc, (Entreprises et Vignobles de l’Ouest Audois), coopérative née le 1er janvier 2019 de la fusion de la cave de la Malepère à Arzens et de la cave du Razès à Routier, ont dévoilé le nouveau nom sous lequel ils vont désormais se déployer : les Vignobles de Vendéole, alliance des mots vent et Eole, dieu des vents et de la tempête dans la mythologie grecque. Ce nouveau nom, accompagné de la signature « Des Vignerons dans le vent », est le fruit d’une réflexion engagée début janvier par une commission de viticulteurs, les équipes opérationnelles d’Evoc et des professionnels de la communication.

Des Vignerons dans le vent

« Vendéole évoque l’identité de cette région, partagée entre deux climats - méditerranéen à l’est et océanique à l’ouest -et zone de rencontre entre deux vents contraires : le Marin venu de l’est et le Cers, vent d’Ouest », ont expliqué les membres de cette commission. « Des vignerons dans le vent, ce sont des vignerons bien ancrés dans leur époque, résolument engagés dans le respect de l’environnement, la considération des enjeux sociétaux de développement durable et la construction d’un modèle économique créateur de valeur », a ajouté le président Dominique Farail. Projeté en fin de soirée, un film un brin décalé, réalisé par Luc Plissonneau, illustre bien l’implication des vignerons coopérateurs dans cette nouvelle entité.

15% en bio d’ici 2025

Les Vignobles de Vendéole comptent 352 adhérents, qui travaillent 4700 ha de vigne du Piémont de la Montagne Noire jusqu’au contreforts des Pyrénées. Poids lourd de la coopération régionale, cette entité produit 340 000 hl en année moyenne, en AOP Cabardès et Malepère IGP Oc Cépages et IGP Cité de Carcassonne ou Pays d’Aude/ Côtes de Prouilhe. Le plan stratégique, validé lors de la fusion en janvier, fixe quatre grandes priorités d’ici 2025 :

Développer une production bio, jusqu’ici inexistante, l’objectif étant de produire 15% des volumes en bio à l’horizon 2025. Développer les vins conditionnés, qui ne représentent aujourd’hui que 6000 hl sur les 340 000 hl de production. L’objectif est de créer de la valeur notamment avec les deux AOP Malepère et Cabardès Développer la production de vin de France cépages avec l’implantation de vignobles dédiés et porter leur part de 4 à 10% du volume de production d’ici 2025. Accompagner les adhérents dans ces mutations en leur apportant un soutien technique et administratif

Un nouveau chai pour l’an prochain

Un programme d’investissement de 3,5 M€ est d’ores et déjà engagé pour la construction, dans des bâtiments existants à Arzens, d’un nouveau chai dédié au bio et aux cuvées sélection, essentiellement en AOP. D’une capacité totale de 15 000 à 20 000 hl, il sera exclusivement équipé de petites cuves (50 à 300 hl).

 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé