LE FIL

 Je reprends ma lecture 
{{str_intro_2}}
{{str_intro_3}}
{{message_alert}}
 {{bt_suivant}} 

 Je réponds 

Retour de l'alcool dans les stades

Les réseaux sociaux s'enflamment pour défendre l'alcool dans les loges

Vendredi 23 août 2019 par Marion Sepeau Ivaldi

Sur la page Facebook du Parisien, l'article relatant les propos d'Agnès Buzyn recense plus de 1000 commentaires. En majorité, ils soulignent leur opposition à l'idée d'interdire l'alcool dans les loges.
Sur la page Facebook du Parisien, l'article relatant les propos d'Agnès Buzyn recense plus de 1000 commentaires. En majorité, ils soulignent leur opposition à l'idée d'interdire l'alcool dans les loges. - crédit photo : DR
Au micro de Jean-Jacques Bourdin sur BFM TV, la ministre de la santé s’est opposée à la proposition de loi d’autoriser la vente d’alcool dans les stades. Et a expliqué qu’il fallait plutôt interdire l’alcool dans les loges.

Le 21 août, la ministre de la Santé, Agnès Buzyn a réaffirmé son opposition à la proposition de loi permettant le retour de l’alcool dans les stades, au micro de Jean-Jacques Bourdin. Ce dernier, reprenant l’un des arguments mis en avant pour cet assouplissement de la loi Evin, à savoir l’équité de tous sur l’accès à l’alcool sur un même lieu, lui a fait remarquer que les VIP buvaient du Champagne dans les loges de ces stades. La ministre a alors assuré, sur le ton de l’étonnement, qu’elle ne le savait pas. Elle a ensuite indiqué que « si une question devait se poser ce serait plutôt de supprimer l’alcool dans les loges VIP ».

Réactions en Champagne

De quoi déchaîner une avalanche de réactions scandalisées sur les réseaux sociaux, notamment en Champagne. Le maire de Reims, Arnaud Robinet a ainsi posté : « Le #Champagne, un vin qui ait rayonner la France à travers le monde : un savoir-faire, l’excellence, et tradition française = ; encore une fois pointé du doigt par une ministre et présenté comme symbole de la lutte contre l’alcoolisme et des privilèges ». Vincent Léglantier, président de la section locale du SGV de Saudoy grince : « D’ailleurs ont n’entend plus parler de ses projets hygiénistes concernant le vin depuis qu’elle s’est faite claquer le nez par @EmmanuelMacron ». Tandis que le Champagne Gérard Neuville réagit : « Il ny a pas que dans les pays reculés qu’il y a des ayatollahs intolérants… ». Beaucoup réagissent en mettant en avant que la ministre a d’autres urgences et notamment celle de l’hôpital ou de la réforme des retraites. Certains ironisent qu’un tel élargissement de l’interdiction de l’alcool devrait également poser la question de leur consommation ailleurs, comme à l’Elysée, à l’Assemblée nationale, au Sénat, ou encore durant les manifestations culturelles…

 

 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé