Accueil / / La Safer Nouvelle Aquitaine est née

Foncier viticole
La Safer Nouvelle Aquitaine est née

Suivant le tracé de la nouvelle région, la nouvelle entité réunissant les trois pôles fonciers préexistants.
Par Alexandre Abellan Le 18 juillet 2019
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
La Safer Nouvelle Aquitaine est née
A 59 ans, Patrice Coutin gère une exploitation au sud des Deux-Sèvres. - crédit photo : Safer Nouvelle-Aquitaine
A

pplication tardive de la nouvelle carte des régions administratives françaises (mise en place en 2016), la fusion des Sociétés d’Aménagement Foncier et d’Etablissement Rural (Safer) d’Aquitaine, du Limousin et de Poitou-Charentes vient d’être actée par l’assemblée générale constitutive de ce 20 juin, à Périgueux. Officiellement née, la Safer Nouvelle-Aquitaine est présidée l’éleveur Patrice Coutin (Deux-Sèvres), qui était précédemment le président de la Safer Poitou-Charentes.

Si les 15 autres Safer régionales se sont mises en conformité dès 2017, celle de Nouvelle-Aquitaine a bénéficié d’un délai supplémentaire. Notamment pour réorganiser les territoires d’activité de chacune de ses antennes (celle de Poitou-Charentes intégrant par exemple la Vendée, qui a rejoint la Safer des Pays de Loire).

313 rétrocessions viticoles

Basée à Verneuil-sur-Vienne (Haute-Vienne), la Safer Nouvelle-Aquitaine a réalisé l’équivalent de 2 086 rétrocessions en 2018, concernant 19 181 hectares de terres agricoles et 302 millions d’euros de chiffre d’affaires. Dont 15 % d’exploitations et parcelles viticoles (313 opérations), sur les vignobles de Bordeaux, de Bergerac, de Cognac, des Landes, du Lot-et-Garonne, du Pays Basque, du Poitou...

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé