LE FIL

Vallée du Rhône

Faire plus de blanc, « un chantier majeur » pour l'avenir

Mercredi 17 avril 2019 par Juliette Cassagnes

Eric Rosaz, directeur, et Michel Chapoutier, président d'InterRhône, ont fait le point sur la situation économique du vignoble ce lundi 15 avril 2019 à Ampuis (Rhône)Eric Rosaz, directeur, et Michel Chapoutier, président d'InterRhône, ont fait le point sur la situation économique du vignoble ce lundi 15 avril 2019 à Ampuis (Rhône) - crédit photo : J Cassagnes
La filière viticole rhodanienne, à travers son interprofession, va lancer d'ici fin 2019 un plan structurel qui vise à faire évoluer la production du vignoble vers plus de vins blancs.

Le vignoble de la vallée du rhône est connu et apprécié pour ses vins rouges. Ils représentent actuellement en volume les trois-quarts de l'offre. Mais l'évolution de la consommation mondiale, marquée notamment par une demande croissante pour les vins blancs, conduit les responsables d'InterRhône à repenser l'offre du vignoble. « On se pose des questions sur l'évolution de notre vignoble, assis à 85% sur la production de vin rouge », a expliqué Eric Rosaz, son directeur, lors d'une conférence de presse organisée à Ampuis (69) à l'occasion du salon professionnel Découvertes en vallée du Rhône.

"Produire des vins de gastronomie"

Concrètement, l'interprofession travaille actuellement à l'élaboration d'un « plan structurel global » sur les vins blancs de la vallée du Rhône, qui devrait être dévoilé d'ici la fin de l'année 2019. Il s'agirait de développer la plantation de cépages blancs en poussant les producteurs par une série « d'outils » tels que des plans collectifs d'aides à la plantation ou encore le développement de la contractualisation sur plusieurs années. L'interprofession disposera également d'un nouvel outil cartographique (SIG) de l'ensemble du vignoble pour aider à la mise en place de ce plan, en identifiant par exemple les « grands terroirs » à blancs.

L'ambition : faire tomber la part de marché volume du rouge produit à 70%. « L'idée n'est pas de diminuer la production de rouge par des arrachages mais de planter plus de cépages blancs », a bien précisé Michel Chapoutier, actuel président d'InterRhône.

La vallée du Rhône produit actuellement 300000 hl de blancs.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé