LE FIL

Au top

La Champagne choisie comme région viticole de l’année

Mercredi 06 février 2019 par Marion Sepeau Ivaldi

Vincent Perrin, Directeur général du Comité Champagne, recevant, pour la Champagne, le Prix Wine Enthusiast 2019 de la Région Viticole de l’Année. Prix remis lors d’une soirée de gala au Nobu Eden Roc de Miami Beach le 28 janvier dernier. Vincent Perrin, Directeur général du Comité Champagne, recevant, pour la Champagne, le Prix Wine Enthusiast 2019 de la Région Viticole de l’Année. Prix remis lors d’une soirée de gala au Nobu Eden Roc de Miami Beach le 28 janvier dernier. - crédit photo : DR
Après le Sud-Ouest l’an dernier, c’est au tour de la Champagne d’être célébrée par le Wine Enthusiast.

La 19ème édition des Wine Star Awards a décerné le prix de la région viticole de l’année à la Champagne. C’est Vincent Perrin, directeur du Comité Champagne qui est allé chercher la statuette au nom du CIVC. Plusieurs éléments ont conduit le Wine Enthusiast à choisir la Champagne. D’abord, les performances économiques : le marché américain a dépassé, en volume, la Grande-Bretagne en 2018. Par ailleurs, l’exceptionnel millésime 2018 a pesé dans la balance. Le magazine souligne également que c’est un produit élaboré par des maisons mais également une multitude de producteurs indépendants, ce qui garantit une diversité de produits.

Retrait des ventes

Ce sacre permettra-t-il de palier au contexte économique plus que difficile pour la Champagne ? En 2018, les ventes sont en recul et 2019 n’offre pas des perspectives très sereines. Le CIVC estime à 302 millions de cols, les ventes de champagne en 2018. Contre 307 millions en 2017. C’est de nouveau en France que les ventes marquent le pas, avec une baisse de 4,2 % sur les onze premiers mois de 2018 alors que notre pays représente 47 % des expéditions. Pour 2019, les projections ne sont pas au beau fixe. « Entre les Gilets Jaunes et le prélèvement à la source, l’année ne devrait pas être simple », prédit un professionnel. L’Union européenne affiche elle aussi une baisse de 0,8 % de janvier à novembre 2018. Elle représente 25,4 % des ventes. Là c’est la perspective du Brexit qui inquiète la filière. C’est du grand export que proviennent les bons résultats : +1,4 % pour 27,6 % des ventes.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé