LE FIL

Après l’OIV

Jean-Marie Aurand met des eaux, et forêts, dans son vin

Mardi 22 janvier 2019 par Alexandre Abellan

Jean-Marie Aurand collectionne les distinctions françaises (officier de la Légion d’Honneur, chevalier du Mérite National, chevalier du Mérite Maritime, commandeur du Mérite Agricole…), mais également internationales (chevalier du Mérite Agricole en Espagne et en Hongrie).
Jean-Marie Aurand collectionne les distinctions françaises (officier de la Légion d’Honneur, chevalier du Mérite National, chevalier du Mérite Maritime, commandeur du Mérite Agricole…), mais également internationales (chevalier du Mérite Agricole en Espagne et en Hongrie). - crédit photo : Alexandre Abellan (archives 2017)
Élu pendant quatre ans à la direction de l’ONU du vin, l’expert français des politiques viticoles dirige par intérim l’ONF.

Ingénieur général des Ponts, des Eaux et des Forêts, Jean-Marie Aurand revient à ses fondamentaux en prenant la direction par intérim de l’Office National des Forêts (ONF). Nommé ce 18 janvier par les ministres de l’Agriculture et de l’Écologie, il a cédé le premier janvier le siège de directeur général de l’Organisation Internationale de la Vigne et du Vin (OIV) à l’espagnol Pau Rocca. Dans son nouveau poste, Jean-Marie Aurand doit « assurer la transition […] dans le contexte de la mission interministérielle chargée d'évaluer le contrat d'objectifs et de performance de l’ONF ».

Figure du vin

Ayant des responsabilités depuis 1975 au sein du ministère de l’Agriculture, Jean-Marie Aurand s’est notamment impliqué dans les négociations générales de la Politique Agricole Commune (PAC), et plus particulièrement dans les discussions sur l’Organisation Commune de Marché viti-vinicole (OCM vin). Chapeautant un temps I’Office Français des Vins (Onivins) et la SOPEXA (promotion export des produits français), le haut fonctionnaire a été le chef de la délégation française auprès de l’OIV de 1994 à 1998. L’ingénieur agronome en a pris la direction en 2014, succédant à l’Italien Federico Castelluci. Ayant tendu la main au vignoble chinois, Jean-Marie Aurand aura accueilli sous sa direction de l’OIV deux nouveaux états membres, l’Arménie et l’Ouzbékistan (soit 47 pays membres de l'OIV).

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé