LE FIL

Eduquer, c’est l’affaire de tous !

Vendredi 26 octobre 2018 par Marion Sepeau Ivaldi

Alors que la violence dans les établissements scolaires en remet une couche sur ce qu’est l’éducation, le débat s’accorde sur un point : c’est aux parents d’accomplir cette mission mais aussi à l’école, aux associations sportives, culturelles… d’y contribuer. Eduquer : « c’est l’affaire de tous ». Sur cette affirmation se dégage un consensus largement majoritaire.

La question de l'éducation se pose en matière d'alimentation, de gastronomie et de vin. Comment faire ? Si l’on se réfère à ce qui semble être l’avis unanime : c’est l’affaire de tous. Aux parents, d’expliquer et de mettre dans l’assiette de leur bambin. Aux cantines scolaires, de proposer des produits locaux ou bios. Aux producteurs d’organiser des manifestations pour faire découvrir leur produit et ce qu’est la qualité. Et pour le vin ? C’est aussi l’affaire de tous. Aux parents, de prévenir sur les dangers de la consommation d’alcool et d’expliquer comment le vin fait partie de la table française. Aux médecins et éducateurs, d’assurer leur mission de prévention. Et aux producteurs d’expliquer d’où vient le vin. En cela, le jeu des Incollables sur le vin, produit par Vin et Société, assure cet objectif. Mais pour certains, cela devient du lobbying pervers visant à préparer les enfants à devenir des buveurs invétérés, comme l’écrit un article d’Allo Docteur paru cette semaine. Pour certains donc, éduquer n’est pas l’affaire de tous…

Eduquer vient du mot latin, selon certains dictionnaires, d’educare qui veut dire « élever, instruire ». Vitisphere souhaite justement vous inviter à vous élever et vous instruire à Dionysud qui se tiendra à Béziers du 6 au 8 novembre (pour télécharger son badge, cliquer ici). 130 exposants et un vaste programme de conférences et ateliers vous attendent. Vous pourrez notamment découvrir ce qu’est la bioéconomie.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2018 - Tout droit réservé